mardi, février 21, 2012

Va chier, salope!

Je suis en crisse ces temps-ci! Je ne sais pas si c'est les hormones de mon stérilet qui me font cet effet-là, mais je me retiens de ne pas péter des coches sur une base régulière. La semaine passée, j'ai passé la semaine à me suggérer de me fermer la yeule, mais des fois, mon humeur sent le besoin de s'extérioriser. Genre aujourd'hui.
À l'école de mon fils, il y a d'autres enfants. Et, ces enfants-là ont des parents. Pour la plupart des sales cons, si vous voulez mon avis. Je les écoute parler et j'ai envie de vomir souvent! Et tout le monde sait qu'un sale con qui conduit un sale char, c'est un sale con exponentiel. Malgré les messages chaque semaine dans le sac d'école pour nous rappeler les endroits interdits de stationnement et les règles de sécurité élémentaires, les sales cons comme la pieuse mère de Ti-Voisin se stationnent n'importe où et n'importe comment. Hier, j'étais en crisse, comme tous les autres jours, et me dirigeant sur le trottoir avec ma grosse poussette et mes 3 rejetons pour aller dumper le plus vieux dans la cour d'école, je vois, comme tout les autres jours, un con stationné à moitié sur le trottoir. Ça. Me. Fait.Chier. Je me disais, comme ça, ce serait donc plate que les roues de ma poussette, qui est très usée, refusent de tourner et que BANG je fonce dans un gros pick-up de gros con. J'avais le goût, mais j'avais peur de briser ma poussette plus que le gros pick-up alors j'ai frôlé la machine en espérant quand même le scratcher un peu. Mais, aujourd'hui, j'ai eu mon occasion de rêve. Je vais porter Babe à l'école après dîner avec la gang et la grosse poussette. En partant, juste derrière moi, une conasse s'était stationnée. Dans une zone interdite. Sur le trottoir. Avec sa fucking portière ouverte. Elle me barre complètement le chemin et à ce que je sache un trottoir ça sert à marcher, pas à mettre son ostie de char! Elle voit bien que je ne peux pas passer, mais elle reste là, sans même fermer sa portière, ce qui m'aurait laissé une petite chance de passer. Ben crisse, tant pis pour toi vieille folle! J'ai poursuivi mon chemin en lui passant sur le pied avec ma poussette! Je lui ai lancé un genre de faux "excuse" avec ma face de "Va chier, salope!". Elle m'a fait une face de genre "Va chier toi même". J'ai ris. Satisfaite. Ou presque. Je regrette juste de ne pas avoir arraché sa portière!
Tenez-vous le pour dit: Ne pas contrarier la tite mère!

5 commentaires:

Christine (Maman Chouette) a dit...

Bien dit :)

oknotok a dit...

Ha! ha! Je ris même si ce n'est pas drôle.

Faudrait que tu déménages en campagne, ici pas d'idiots qui se stationnent n'importe où (bon, on a pas de trottoir non plus! mais le traineau passe partout.) Sérieusement, je vois tellement une différence ici et en ville.

Pasko a dit...

Salut! Je me reconnais en toi pas mal! Les sales cons avec des chars y'en a partout, même en campagne en passant... Ici hier c'était la "passe-partout" (pour ceux qui connaîssent pas c'est l'école une demi-journée par semaine pour les enfants de 4 ans, avec leurs parents...) Bref, des sales parents s'étaient stationnés sur l'aire de stationnement des autobus scolaire (ENCORE!!!) Le problème c'est que la passe-partout ça fini en même temps que les cours, donc les autobus arrivent quand on sort de l'école, et là ils peuvent pas se stationner alors les écoliers attendent dans la cours d'école comme des dindes sous la pluie d'hiver... Et les parents cons se pressent pas, ils JASENT ensemble devant leurs chars!!!! JE te mets dans mes favoris sur mon blog cocotte, t'Es trop hot!

small mama a dit...

grrrrr..... ;P

Maman raconte a dit...

Hahaah! Mon dieu, excuse-moi mais ton billet me faire pleurer de rire. Premièrement, veux-tu qu'on en parle des cristis d'hormones ( moi aussi j'ai un stérilet, watchout;))et deuxièmement, trop drôle d'imaginer la scène! :)