vendredi, juillet 22, 2011

Hormones sales

Ho la la! C'est dur d'être une femme! Après avoir réussi à convaincre, non sans difficulté, mon chum d'avoir bébé #3, Hérisson de son état, j'étais en paix avec l'idée que c'était terminé pour moi les bébés. J'ai donné tout ce que j'avais de bébé, maternité, etc. Comme mon chum ne voulait pas nécessairement avoir d'enfant, en avoir eu trois c'était déjà tout un exploit. J'étais en paix avec ça jusqu'à il y a environ 2 semaines... Mon fucking retour de couche y étant sans doute pour quelque chose (ok, je ne me plaindrai pas, bébé avait 19 mois quand c'est revenu) j'ai comme les hormones qui me chatouillent... Et comme si ce n'était pas assez, après 3 cycles à être régulière comme une horloge, me voilà rendu au jour 45 de mon cycle présent. Jamais arrivé de ma vie de dépasser 30 jours. Vous pensez bien que j'ai couru faire un test de grossesse au 1er jour de retard (et j'en ai refait *aheum* quelques-uns par la suite): Négatifs. J'étais vraiment déçue je dois dire... Comme mon chum songe très sérieusement à la vasectomie, un petit accident est ma seule chance d'avoir un autre bébé! Mon chum est plus que catégorique: la famille est finie, terminée, over, et c'est sans appel.

Je hais mes hormones!

14 commentaires:

Mynaï a dit...

19 mois avant ton retour de couche!!! Belles vacances quand même! Ceci dit...

Ha! Les maudites hormones! Je crois que j'envierai toujours un peu les femmes qui arrivent à déclarer sereinement ce Xe était mon dernier bébé, vraiment, définitivement. En fait, je ne sais pas trop quoi te dire... Une chose est sûre je crois que je te comprends. Bon, ici bébé 4 est en discussion, mais je sais que si mon chum opte pour la vasectomie cet hiver, je risque d'avoir un méchant gros deuil à vivre. En même temps, je sais aussi que même après un 4e, au fond de moi, j'en voudrai sûrement un autre, un dernier dernier, pour pouvoir tout revivre une dernière fois la grossesse, l'accouchement, l'allaitement , pour une immense tablée d'enfants et, un jour je l'espère, de petits-enfants... J'ai de plus en plus l'impression, la certitude presque, que mes hormones seront toujours plus fortes que ma raison et qu'il n'y aura que le veto de mon chum pour me ramener sur terre...

Tu as vécu Hérisson comme le dernier bébé, tu en as profité, tu en profites encore... pour le reste puissent la vie ou ton chum, ou mieux les deux entendre ton désir. Et si c'est toujours non... grosse colle. J'imagine à quel point ce deuil est dur à faire.

Mais, définitivement, maudites hormones!

Joa a dit...

Ysa, c'est vrai que ça fait pas mal longtemps que tu travailles! ;-P

C'est fou, oui, les hormones! Moi, j'ai pas de chum, mais je réalise que j'en voudrais peut-être un troisième ;-)

oknotok a dit...

Après Rose, mon chum était catégorique lui aussi : Fini la famille. Faut dire que Miss a été un bébé tellement intense que n'importe qui aurait eu la même idée :p Même moi je ne sentais plus l'appel de la maternité.

Puis Miss s'est calmée, on est installé dans notre campagne, on a de nouveaux voisins qui ont eux aussi des enfants et tout ce petit monde s'amuse ensemble pendant que nous on relaxe. Faque bien évidemment mes hormones ont repris le dessus. Mon chum ne voulait rien savoir. Puis, petit à petit (avec un peu plus de volonté ménagère de ma part) l'idée a fait son chemin. Et il a dit oui. Mais là, c'est vraiment le dernier. Je suis vieille (ha! ha!) , je veux retourner travailler un jour, et 4 c'est mon top, je le sais. Mais le fait qu'on soit déménagés ici a joué pour beaucoup. Pas mal moins de stress, une obligation de garder la maison propre (ici tout le voisinage entre comme dans un moulin a vent. La première fois que le facteur s'est installé dans ma cuisine, j'ai comme fait le saut ha!ha!) , et on est entourés de grandes familles (c'est la mode chez les fermiers :p )

Je te souhaite de pouvoir faire la paix avec tes hormones. Je sais à quel point ce n'est pas facile. xx

Anonyme a dit...

Trois enfants c'est une superbe famille Ysa; trois trésors, ni plus ni moins! Un magnifique cadeau de la vie.

Je n'ai pas eu d'enfants, aurais voulu en avoir mais la nature en a décidé autrement...malheureusement.

Ceci dit il y a déjà trop d'humains sur notre planète surpeuplée, au dépens des autres espèces, et se reproduire à l'infini n'amènerait que des ennuis...et une planète débordante.

Mais les bébés c'est tellement touchant et je les adore, vraiment!

:)

Lise qui n'a pas de blogue

a dit...

19 mois!?!?! WOW, extraordinaire surtout qu'ici c'est plus un ou deux mois, il était écrit très petit dans mes gènes que l'allaitement PEUT retarder le retour des menstruations.

Sinon courage! C'est pas simple les hormones, surtout quand elles ont une tête bien à elles. Démographiquement (et écologiquement aussi) Lise à raison, mais quand c'est le corps qui crie c'est pas toujours simple de raisonner.

Ironiquement ici c'est le contraire, mon chum rêve d'en avoir quatre, moi j'aimerais plus y aller pour trois, bref ça reste à discuter. Puis pour ton homme, si c'est vraiment important pour toi, je n'ai pas peur que tu sauras trouver les bons arguments.

Ed a dit...

Ici, le petit dernier n'est pas encore né et je sais que ce sera le dernier... Bien que j'aie une belle 3e grossesse, ma patience n'est pas au rendez-vous. Je me trouve souvent débordée avec mes deux filles. Il m'arrive même de me dire : Qu'est-ce qui m'a passé par la tête d'en vouloir un autre! Mais j'essaie de m'encourager et de me dire que tout va bien aller...

En attendant, je flatte ma gigantesque bedaine et j'essaie de profiter de tout les coups de pieds...

Chose certaine, à 4, tu devras vendre ta fit!

jamfil a dit...

ah les hormones... Je me fais souvent crier après quand je dis ça, mais on est juste des gros mamifères et comme les mamifères et bien on veut se reproduire. Notre biologie veut se multiplier, pas grand chose à faire contre ça, sinon que d'arroser l'instinct d'une rasade de sangria ;)

Claude-Anne a dit...

Des fois, j'aimerais bien avoir une poussée d'hormones et en vouloir un 2e. Malheureusement, c'est intense mon désir de ne plus en vouloir. J'espère que ta poussée hormonale est passagère ou que ton Chéri changera d'idée. S'il ne change pas d'idée et que tes ovaires grincent au max, et bien, je te souhaite un bel accident ;) !!

Ysa_la_tite_mere a dit...

Mynaï: Je pensais vraiment que j'étais rendue à me dire que Hérisson était la dernière, je me croyais sincèrement... mais finalement non... Je te souhaite que #4 se concrétise pour toi.

Joa: Ha ha ha! Mets-en que ça fait longtemps que je travaille, je suis assez tannée :P

Oknotok: Bébé s'est calmée? T'es chanceuse, ici non, héhé!! Je pense que si on avait les mêmes conditions de vie que vous, je réussirais à convaincre mon chum moi aussi. Juste l'aria de trouver une garderie, ça donne le goût d'en rester à 3... Alors à quand la bonne nouvelle? ;)

Lise: Je sais que j'ai une superbe famille, je suis comblée, mais un petit trésor de plus, ce serait la cerise sur le sundae :)

Wï: Ouin, 19 mois, héhé. C'est la 1ere fois que j'ai mon retour de couche en allaitant. Disons que ça été très tranquille de ce côté dans les 7 dernières années, lucky me! Moi et ton chum on pourrait peut-être s'en fabriquer un 4e ensemble, mouhaha!

Ed: Ha ha! Oui, vendre la Fit fait partie des arguments contre! Juste le gaz pour une minivan ferait un gros ayoye à notre budget!!

Jamfil: J'ai jamais bu autant de sangria de ma vie ;)

Claude-Anne: Chéri ne changera pas d'idée, reste juste l'accident avant la vasectomie, ha ha!

Ceci étant dit, mon chum est favorable à ce qu'on devienne famille d'accueil dans quelques années. Entre famille d'accueil et adoption, il n'y a qu'un pas :D

nina a dit...

N’ayant pu, malgré mes démarches en ce sens, faire valoir mes droits en justice - j’ai en effet contacté des responsables, des institutions et personne n’a pour l’instant voulu m’apporter son soutien, pourtant nécessaire. Cela a eu toutefois le mérite de faire passer un petit peu mon témoignage - j’ai donc décidé de faire un scandale, le plus énorme possible et c’est pourquoi je fais circuler l’adresse de deux blogs que, pour l’instant, j’ai pu publier à la suite de ces démarches infructueuses, dans l’espoir qu’à force de tapage, cela suscite suffisamment d’interrogations de la part des gens pour que je puisse enfin voir les faits que je relate au moins examinés par la justice et être entendue. C’est tout ce que je demande.

http://blog-etc-temoignage.blogspot.com/
http://swaplitteraire-nina.blogspot.com/

Isabelle a dit...

Je comprends !! J'ai eu cet appel les 6 fois !!

Enfin, l'appel est parti, je ne le ressens plus ni dans mes trippes, ni dans mon coeur ! J'ai même passé une soirée a bercer une petite douceur de 3 semaines, a apprécier chaque seconde de ce contact sans que les hormones ne se mettent a crier !! J'espère que ça se calmera (ou que l'accident surviendra !!!)

Lise lectrice qui n'a pas de blogue a dit...

Je ne comprends pas ce mot "accident" à propos d'un bébé imprévu; dans une autre vie, quand j'étais dans la vingtaine, j'ai entendu une amie parler de son fils comme étant un "accident" devant lui et nous adultes. Ça m'a révoltée; les enfants comprennent tout, écoutent tout, enregistrent tout (même s'ils semblent ignorer les conversations adultes), sont sensibles.

Ce sont de vraies petites personnes, qui méritent le respect. En tout cas c'est mon opinion. Je n'ai pas eu d'enfants, mais je suis marquée par les paroles des adultes qui m'entouraient lors de ma lointaine enfance...

Désolée Ysa pour ce second commentaire, mais enfant...et accident, non!

Ysa_la_tite_mere a dit...

Lise: en fait, avec tout le zèle que mon chum déploie en matière de contraception (parce que pour lui, une 4e grossesse ne serait pas un événement positif), je pense que le mot accident se prête très bien ici à une grossesse et non à un enfant, je dois préciser. Une grossesse accidentelle, mais un bébé surprise :)

Isabelle a dit...

J'oserais ajouter.... mon deuxième est un accident... je prenais religieusement la pilule, nous ne voulions pas, ni mon chum ni moi, de deuxième enfant, et malgré tout, ''l'accident'' s'est produit... pour nous ça tient du miracle, et jamais nous n'aurions fait de commentaires déplacés... mais toute la famille connaît cette histoire, et je dois dire que c'est grâce a cet accident que nous avons aujourd'hui notre belle famille de 6 enfants !!!