samedi, septembre 26, 2009

Madame Iris est là

C'est la plus belle et la plus douce. Elle est née ce matin à 6h20 après un gros 3h de travail. C'est notre plus dodue avec son gros 7lb5. Plus de détails à venir...

vendredi, septembre 25, 2009

Mouhahaha!

Reçu de la part de ma cousine aujourd'hui, trop drôle pour garder ça pour moi!

Polémique autour d’une fatwa

Islam : un imam suggère que les femmes qui travaillent puissent allaiter leurs collègues de bureau
vendredi 18 mai 2007 - 14h44, par Chawki Freïha - Beyrouth


En islam, il est strictement interdit qu’un homme et une femme puissent se retrouver seuls dans un endroit fermé. « Satan » sera systématiquement leur troisième compagnon et une relation illicite peut naître de cette fréquentation.

Pour remédier à cette problématique, notamment dans les entreprises où une femme employée peut partager le même bureau avec un collègue masculin, l’imam Izzat Attiyah, directeur du département des études du Hadith à l’université islamique d’Al-Azhar, la plus haute autorité sunnite en Egypte, a autorisé dans une récente fatwa qu’« une femme puisse allaiter son collègue à cinq reprises afin de nouer avec lui une relation de sein ». Selon le quotidien « Al-Ayyam » édité à Bahreïn, Izzat Attiyah considère que « les liens de lait ainsi établis entre ces deux collègues les empêchera d’avoir des relations sexuelles prohibées et leur mixité dans le bureau ne posera plus de problème. De plus, une fois ce lien est établi, la femme pourra ôter son voile au bureau et montrer ses cheveux, même en présence de son collègue ». Attiyah suggère ainsi que « l’allaitement soit officiellement inscrit et qu’un certificat nominatif soit délivré pour en attester ».

Cependant, l’imam Attiyah ne précise pas dans sa fatwa comment une employée peut allaiter son collègue à cinq reprises, si elle n’a pas d’enfant en âge de téter. Il nous explique pas non plus si les mensurations des candidates à l’embauche feront partie des critères de recrutement, ou si les recruteurs doivent demander l’avis des hommes susceptibles de partager leur bureau avec ces nouvelles recrues !

En tout état de cause, l’imam Attiyah s’est appuyé dans sa fatwa sur un livre publié il y a quelques années par un enseignant de la Charia à l’université islamique d’Al-Azhar, Abdelmehdi Abdelkader Abdelhadi. L’auteur évoque la tradition héritée du temps du Prophète, quand Mahomet avait interdit à Aïcha, son épouse, de rencontrer des hommes étrangers à la famille. Après la mort du Prophète, Aïcha exigeait que « tout homme désirant la rencontrer devait téter ses cousines et ses nièces, avant d’accéder à sa tente ».

La fatwa de Izzat Attiyah soulève une vive polémique, tant dans la sphère religieuse que politique. Plusieurs députés égyptiens menacent de porter l’affaire devant le Parlement afin d’en débattre et d’en interdire l’application. Les oulémas et autres experts en islam reconnaissent quant à eux que « la pratique de “l’allaitement des grands” avait bel et bien existé », et admettent qu’« il s’agit d’un moyen de lutter contre les relations sexuelles prohibées ». Mais ils s’opposent sur l’opportunité de l’appliquer au XXI° siècle.

L’ancien secrétaire général de la commission des études légitimes à l’université Al-Azhar, Sayyed Assaker, estime à cet égard que « le Hadith relatif à Aïcha et à l’allaitement de ses visiteurs par ses cousines et nièces est une réalité qu’il ne faut pas nier ». Mais, ajoute-t-il, « il s’agit d’un cas particulier qu’il ne convient pas de généraliser et d’en faire une loi. Dans la société actuelle, autoriser “l’allaitement des grands” pousse à la déviation », conclut-il, « même si la nourricière et ses filles deviennent interdites au nourri, du fait du lien de lait »...

lundi, septembre 14, 2009

Toujours là, toujours grosse!

Je viens juste d'aller reconduire mon gros Babe d'amour à sa 1ère demie-journée de pré-maternelle. Il ira 2 pm par semaine à compter de maintenant. J'étais un peu fébrile, je dois dire... pourtant, il allait à la garderie 3 jours/semaine, alors 2 demie-journées de pré-sco à la place, rien là. Mais, bon, dans le mot pré-maternelle, il y a le mot maternelle et dans le mot Ysa, il y a, sous-entendu, les mots hormones dans le tapis, alors c'est avec un petit pincement au coeur et une grande fierté que j'ai laissé mon bonhomme avec son sac d'école de Flash McQueen dans son petit local à 13h. Il n'étais pas trop trop chaud à l'idée jusqu'à la semaine passée, alors que revenant de la rencontre de parents, je lui ai parlé du super bateau de pirates qu'il y a dans sa classe. Depuis, il avait bien hâte d'y aller. Un beau byebye, un beau sourire, un gros calin et voilà une nouvelle aventure qui commence pour mon grand. J'avais peur qu'il y ait quelques larmes refoulée (de part ou d'autre), mais non. Fiou!

Quant à moi, j'en suis à 38 semaines de grossesse. Mis à part une hanche qui déconne et qui m'envoie des espèces de chocs électriques à tous moments, tout va bien. Je suis tout de même de plus en plus impatiente de voir Micro-Babe et mon chum a de plus en plus hâte d'être en congé!! Il s'est couché hier soir en disant: "Enfin, ma dernière semaine de travail"! Il a probablement raison, c'est sans doute sa dernière semaine complète en tout cas. Comme nos bébés sont tous les deux né un 2, on mise sur le 22 septembre comme date d'expulsion, soit 5 jours avant ma DPA. Et on se prédit un petit garçon.

Voilà la chose, imposante, mais néanmoins magnifique:

vendredi, septembre 04, 2009

Oeuvres d'art

Ma fille m'a étonnée la semaine passée: elle a dessiné son 1er bonhomme! Tsé, je suis un peu fière de mes enfant, hein! Donc, voilà le chef d'oeuvre. Est bonne hein??:


Et un petit dessin de Babe, monsieur Maman-je-suis-pas-capable-de-dessiner:


Bon, je ne pense pas que ça intéresse personne mis à part ma mère, mais c'est pas grave!

Et tant qu'à parler d'oeuvre d'art, notre 3e oeuvre d'art s'en vient bientôt. 37 semaines lundi... le chiffre magique après lequel je peux accoucher à la maison. Bébé est très très bas, la sage-femme a du du mal a trouvé sa tête hier. Agrémenté de quelques contactions par ci par là, je vais me tenir tranquille pour un petit bout, je voudrais bien me rendre à 38 semaines au moins. J'ai enfin fini de travailler lundi, donc je peux rester en culottes de jogging toute la journée à regarder les enfants s'amuser. Les grands vont encore à la garderie pour 2-3 semaines à raison de 2 jours/semaine, j'avais envie de prendre un peu de repos avant que bébé arrive, après ça, terminée la garderie. Les vêtements de bébé sont dans la sécheuse, les couches dans la laveuse et les couvre-couches en laine sont lanolisés. Ma boite d'accouchement est terminé (coudonc, j'avais pas prévue dormir moi aujourd'hui?). Donc, je suis prête, mais arrive pas trop vite, bébé.