lundi, mars 31, 2008

Je n'en Re-Viens-Pas

Il vient de se passer quelque chose! Je suis vraiment en état de choc. Ma fille vient de me demander pour aller dormir! Pas avec des mots, mais elle a pointé l'escalier avec son doigt, elle a pointé son lit. Ma fille. Madame "Dormir? Over my dead body". J'vous l'dis. J'y crois pas encore. Ma. Fille. M'a. Demandé. Pour. Aller. Dormir.
On vient de passer un cap.

dimanche, mars 30, 2008

Un beau dimanche

C'était un beau dimanche comme aujourd'hui, sauf que c'était le 1er avril. C'était l'année passée. Il y avait pas mal moins de neige et je n'avais pas mis mon manteau d'hiver pour sortir. C'était le 1er jour de l'année où il vendait de la crème glacée chez Érico. J'ai eu envie d'une glace et j'ai dit à mon homme que la marche me ferait peut-être accoucher, un peu à la blague. J'étais à quelques jours de ma date prévue d'accouchement. On a marché pendant un bon deux heures. On a rencontré Pierre, on le rencontre toutes les fois qu'on marche sur la rue Saint-Jean, c'est rendu un running gag. Après on a soupé chez Étienne. Dans la voiture en revenant, j'ai eu des contractions aux 5 minutes. Puis ça a cessé et je me suis couchée. C'était notre dernière nuit à trois. La dernière nuit de Babe-enfant-unique...

Et puis le reste... ce sera mercredi ;-)

jeudi, mars 27, 2008

The shining


Belle-Baie

Ça commence ce soir, 19h30. Je ne sais pas ce que ça vaut, j'ai hâte de voir.
Parce que j'ai appuyé la cause .
Parce que c'est ma Baie aussi.

Devinette

Qu'est-ce qui est plus cave qu'un propriétaire de Hummer?
...

...

...

...

Un propriétaire de Hummer qui ne déneige pas son crisse de bazou à marde avant de partir de chez-lui le matin!
***

De retour bientôt, quand sera passé le choc subi hier, lorsque je me suis dit "Heille, Cocotine va avoir un an dans une semaine"

jeudi, mars 20, 2008

Sortie de grands!

Demain, on se fait une avant-midi de grands. Babe étant inclus dans les grands. Une petite avant-midi papa, maman, Babe, comme dans le temps. Vendredi dernier, je suis allée avec Cocotine visiter la halte-garderie que Babe a fréquentée aussi avant d'avoir sa place en CPE et elle y est restée une heure pendant que je papotais entre femmes et remplissais de la paperasse. No problemo pour la mamzelle. Tremblez, tremblez, la terreur de la banlieue arrive à la garderie. Donc, je prévois y envoyer la donzelle 1 jours/semaine car je ne suis pas capable de travailler à la maison. Je suis payée pour 21h/sem, j'en fait 10... Heureusement, j'ai du temps accumulé, alors pour le moment c'est ok, mais il faut que j'embraye. Alors, c'est le début de la garderie pour la toune. Ça me va. J'ai décidé d'arrêter de pleurnicher sur mon triste sort et d'assumer pleinement mes choix. Faut en revenir un moment donné et arrêter de tranférer la responsabilité de nos choix sur le dos du monde entier. Si nous étions restés en appart en ville, sans voiture, j'aurais pu rester à la maison en utilisant l'argent que j'avais de placé. Alors basta le radotage. Je travaille (pour avoir des sous pour acheter du chocolat que dit Babe), mes enfants vont à la garderie 1-2 jours/semaine et c'est tout. C'est la vie. C'est ma vie. Tout ça pour dire que Cocotine va à la garderie demain am pour la 1ère fois et qu'on en profite pour faire une sortie de grands. Pour la 1ere fois en 1 an, on passera du temps seuls avec Babe. Je crois que ça va lui faire un très grand plaisir. Il veut aller manger une crêpe au chocolat au resto, ce qui sera fait. On est super excités mon chum et moi de passer ces quelques heures seuls avec fiston. Pas qu'on est contents de se débarrasser de la plus jeune, pas du tout, mais Babe mérite vraiment ce petit moment juste pour lui. Il a tellement été raisonnable depuis la naissance de sa soeur, un ange et là en plus l'abandon des couches et de la suce dans le dernier mois, ça vaut bien une crêpe au chocolat.
***

Parlant de demain, soufflez fort fort fort pour que la neige passe vite-vite-vite par dessus la Gaspésie sans s'arrêter. On attend madame mère et son vieux bum et je serais un peu fru s'ils devaient annuler le voyage à cause d'une maudite tempête sale.
***

Joyeuses Pâques. Mangez beaucoup de chocolat, il paraît que c'est un anti-cancer de choix. Vous devriez aussi boire beaucoup de vin. Pour les mêmes raisons. Comme ça, vous êtes certains de ne pas avoir le cancer, jamais, jamais. Quoi? Dites-moi pas que c'est d'la bullshit et que je mange tout ce chocolat pour rien?

lundi, mars 17, 2008

Suspendre pour sécher...

Dans la catégorie "Bonne ménagère", je ne gagnerai pas de trophée cette année, contrairement à la catégorie "Banc de neige de banlieue".

Quand on a acheté la maison, je me suis magasinée avec soin des rideaux pour ma porte-patio de 8 pieds. J'ai trouvé exactement LES rideaux, tsé là, ZE rideaux. Rien d'extravagant, mais exactement ce que je cherchais avec des couleurs qui fittent exactement avec celles de la cuisine. Que je le aimais donc mes rideaux. Hier, je me dis, tiens, je vais laver mes rideaux. Comme la petite corde à linge dans la cave était pleine et que j'étais trop paresseuse pour la vider, je regarde les instructions de lavage sur l'étiquette et voit ceci
Je trouve que ça ressemble à quelque chose qui dit de suspendre pour sécher, mais je ne suis pas trop sûre et me dis que, franchement, ça ne doit pas être ben ben grave de mettre ses rideaux dans la sécheuse quelques minutes, pour enlever le plus gros, avant de les laisser sécher sur la pôle.
Ben, non, ciarge! Quand on dit suspendre pour sécher, ben ça l'air qu'il faut vraiment suspendre pour sécher...
J'ai comme un mauvais karma avec la gente rideau...
Pis, mes beaux rideaux, ils ont rétréci de 20 centimètres, calvette! C'est beau d'abord un bout de porte qui dépasse en bas des rideaux.
Si, au moins, c'était la faute de mon chum...

jeudi, mars 13, 2008

L'homme de verre

Je ne sais pas s'ils sont tous comme ça, mais mon chum semble aimé beaucoup les verres. Tous les verres. Les petits. Les gros. Si ce n'est pas parce qu'il les aime, franchement, je ne sais pas ce qui le pousse à prendre une verre différent chaque fois qu'il boit un liquide. Toutes les esti de fois, il change de verre! Quand je suis seule ici avec les enfants, il y a 1 ou 2 verres à laver (je fais la vaisselle une fois par jour, après déjeuner, passé ça je n'ai plus assez de courage pour m'atteler à cette tâche qui me répugne au plus haut point), quand mon chum est là, il peut y en avoir 10! La semaine passé, il est revenu un soir à 1h du mat et est reparti travailler le lendemain à 9h. Et bien croyez le ou non, il a réussi à salir 3 verres!! Il me semble que c'est pas si compliqué que ça de prendre 2 fois le même verre? Surtout si c'est pour 2 verres d'eau!!
Je suis à veille de laisser seulement deux verres dans le garde-manger avec nos noms écrits dessus.
J'HAÏS ÇA LAVER DES VERRES!

mercredi, mars 12, 2008

Barrée: Histoire de cadenas!

Chum: Chéri, il est où ton cadenas, j'ai perdu le mien?

Ysa: Dans le sac de natation

Chum: C'est quoi la combinaison?

Ysa: Elle est écrite en arrière!

Chum: Franchement!

Ysa: Quoi??

Chum: La combinaison de ton cadenas est écrite derrière ton cadenas? Tu trouves pas ça épais?

Ysa: Ben, c'est un peu barré au crayon là, on la voit pas tant que ça... C'est ça où j'embarre mes trucs à tout jamais dans le casier, la combinaison ne me rentre pas dans la tête. Ça fait ben 10 ans que j'ai ce cadenas là et je ne me suis jamais rien fait voler. Tsé, penses-y un peu, crois-tu vraiment qu'un vilain voleur penserait que quelqu'un est assez morron pour écrire sa combinaison sur son cadenas? Moi, je pense pas.
Tu vas pas le chercher mon cadenas?

Chum: Pfff! Laisse faire!

Ysa: Tant pis pour toi!

mardi, mars 11, 2008

P'tit message pour mes voisins

Je ne voudrais pas faire ma rabat-joie, mais vous trouvez pas que ce serait le temps d'enlever vos décorations de Noël?? Ou à tout le moins de cesser de les allumer...
C'est pas parce qu'il y a de la neige que c'est Noël tous les jours les amis, nononon! On arrive à Pâques, viarge, changer donc vos guirlandes pour des lapins!

dimanche, mars 09, 2008

Un p'tit peu d'neige

Comme il est bon d'être née faible créature... parce que pendant que nous, on fait ceci:
Eux, ils font cela:

J'aime d'autant plus la neige quand c'est pas moi qui la pellette!

jeudi, mars 06, 2008

Pour booster mon lectorat


Comme ça amène du monde, je saisi ma dernière occasion de parler de cette objet du diable nommé la SUCE. Parce que, ça été une grosse semaine ici en fait de "sacre-moi tout ça aux vidanges!" Le dossier couche est considéré clos. Et le dossier SUCE semble l'être aussi. Je vais de surprise en surprise. Ma fille mange tout ce qui lui passe sous le nez, des kleenex aux piles et passant par le sofa, les bottes d'hiver, les écouteurs et les ampoules électriques. Elle décape aussi les meubles, avis aux intéressés. Ma fille donc, a vu passer la SUCE de son frère et y a mis un coup de dents. J'ai saisi l'occasion pour en couper l'extrémité. Babe n'a pas trop apprécié la chose, mais je lui ai dit que peut-être papa irait en acheter une au magasin. Mais papa n'y est pas allé. Ceci est un mensonge éhonté puisque le dessus du frigo déborde de SUCE avec un S à la fin. Il a passé 2 nuits avec sa SUCE dans la main, mais sans plus de chi-chi. Il a le sommeil très agité, mais ne réclame pas la SUCE. 3e nuit ce soir, la SUCE est dans son lit, mais il ne l'a même pas touchée. Dire qu'il y a 3 jours, il me l'a demandait à la journée longue... Avoir su que ce serait si facile...
Or donc, c'était ma dernière chance de m'attirer du monde en parlant de SUCE parce que cet objet maudit disparaîtra sous peu de ma maison pour ne plus jamais y entrer.
Merci. Bonsoir.

mardi, mars 04, 2008

Journée de marde!

Et oui, une vraie journée de marde. Vous vous attendez à me lire chialer, pleurnicher sur mon triste sort. Quoi encore la tite-mère? Elle va nous entretenir de sa maudite dette d'étude qu'on est pu capab' d'en entendre parler? Elle va maudire le monde entier que les taxes municipales existent? Rien de tout cela, je vous rassure! Loin de cela. Cette journée de marde me donne plutôt envie de chanter "I feel good Nanananananana".
***

Je ne suis pas trop trop du genre à vendre la boite de couches avant de l'avoir tuée. Cependant... Il y a 2 semaines aujourd'hui, Babe s'est levé le matin en me disant qu'il voulait la toilétte et les bobéttes. J'en ai déjà parlé ici (je voulais mettre le lien, je ne trouve plus le billet, si ça vous intéresse, cherchez!) , il était hors de question que je force mon fils à aller sur la toilette contre son gré (J'ai décidé d'abolir le mot "être propre", puisque même en couche, mon fils n'était pas sale!). Alors, j'étais tout aussi heureuse que surprise qu'il me sorte ça, comme ça, sans prévenir. Le 1er jour, je faisais pipi en même temps que lui. Le 2e jour, je lui demandais chaque 10 minutes s'il avait envie. Il m'a rapidement signifié qu'il n'étais pas cave et qu'il était capable de savoir quand il avait envie sans que je le harcèle avec ça à la journée longue. Après, il est allé à la garderie sans sa couche. Bref, depuis 2 semaines, mon bonhomme porte fièrement la bobette. Par contre, il veut encore une couche pour le dodo, bien que ce ne soit pas nécessaire, mais je respecte ça. Il ne semblait pas être encore prêt pour les caca dans la toilette. Depuis 2 semaines c'était dans les bobettes, mais ça ne le dérangeait visiblement pas, il me le disait tout de suite et il n'avait pas l'air de se sentir mal par rapport à ça, alors je laissais aller, en lui disant qu'il pouvait me le dire avant et qu'on irait ensemble et tout et tout. Hier, soir, dans le bain, il se pognait les foufounes sans arrêt. je lui demande s'il a envie. Il me dit oui. 1er caca sur la toilette. Le party est pogné dans la cabane. Je saute autour de lui en dansant. Flûtes et serpentins, c'est la fête au village.
Et bien, ce midi, sans que je lui demande, il me dit: "Maman. Pipi. Non. Caca"
Et ce fût fait, dans la toilette.
Alors, comme journée de marde, on a vu pire.
***

C'est fou pareil, hein. Il y a des choses dans la vie qu'on ne croirait pas possible avant de les vivre. Exemple: Avoir la larme à l'oeil et la gorge nouée d'émotion à la vu d'une vulgaire crotte dans la toilette.
Un peu plus et j'y allais d'un "Mon fils fait des plus belle crottes que le tien. Nananananèèèère!"

lundi, mars 03, 2008

Écrire pour vrai

J'ai une relation étrange avec mon blogue. J'y écris souvent, des choses personnelles et tout, mais je n'écris pas pour vrai. Écrire pour vrai, c'est écrire ce qui se passe dans ma tête et non ce qui se passe dans ma vie. Quand j'écris pour vrai, j'écris des nouvelles, de la fiction et ça me gêne énormément qu'on lise ces trucs. Je peux vous parler en long et en large de mon accouchement, je pourrais presque vous mettre des photos de mon périnée sans problème, pas de pudeur de ce côté, mais écrire pour vrai... ouf! ça demande une bonne dose de courage. J'aime écrire depuis toujours. J'ai toujours eu des papiers plein les poches, des morceaux de carton déchirés, des factures, griffonnées de mots, de phrases, d'idées. Des fois ce sont des trucs que je veux écrire ici, des fois des trucs que je veux écrire pour vrai. J'ai écris beaucoup enceinte de Babe, n'importe quoi, tout ce que j'avais dans la tête. C'est enceinte de Babe que des gens ont lu pour la 1ere fois quelque chose que j'avais écris pour vrai. Ça m'a demandé tout mon petit change parce que j'avais l'impression que les gens entraient dans ma tête, dans les méandres de mon inconscient, mes rêves, mes peurs, mes fantasmes, mes peines. Tout ça contenu dans quelques pages. Même si c'était de la fiction, ça venait tout de même de ma tête, ça disait peut-être sur moi des choses que je ne connaissais pas moi-même. Après Babe, j'ai moins écrit pour vrai. Quand j'ai commencé à blogguer, j'écrivais régulièrement ici. J'ai relu quelques billets tout à l'heure et j'étais beaucoup plus inspirée que maintenant. Je pense même que j'ai quelques bons billets à mon actif, mais pas depuis longtemps. J'ai encore des idées et des papiers plein les poches, mais je manque souvent de temps, de goût pour écrire, autant ici que pour vrai. Mais, j'ai écrit pour vrai il y a un mois, pour un petit concours pour lequel mon texte avait été choisi en 2005. C'est à cette occasion que des gens ont lu ce que j'écrivais pour vrai. Si mon texte n'avait pas été publié, personne n'aurait jamais rien lu. Même mon chum. Je n'aime toujours pas l'idée que des gens me lisent. Par contre, entrer dans une libraire, ouvrir un livre, y voir son nom, le redéposer et sortir la tête haute comme sur un nuage, même si c'est juste un petit recueil de rien, c'est une sensation que je voudrais revivre. La 1ere fois, je m'étais appliquée. Cette fois-ci, j'ai griffonné deux nouvelles en 5 minutes sur le coin d'une table et j'ai demandé à mon chum de choisir la moins moche. Je ne me fais pas d'illusion pour cette année, mais ça m'aura au moins permis de me botter les fesses et d'écrire pour vrai un peu. Verdict en avril, je surveillerai ma boite de courriel, au cas où.