lundi, novembre 03, 2008

Fever!

Babe a une grippe d'homme depuis vendredi. Il est crès crès malade qu'il dit. Les petites joues rouges, le petit corps chaud, colleux et calin. On a passé notre journée de vendredi dans un sac de couchage sur le divan à écouter Passe-Partout pendant que la Cocotine était à la halte-garderie. La fin de semaine s'est passée comme ça et ce matin il allait mieux. Encore un peu mollo, mais mieux. Cet état de fait me donne l'occasion de parler d'un sujet hot, hot, hot: "Mais que doit-on faire en cas de fièvre?". Je vous donne mon avis sur la question: E-RIEN! Je suppose que Babe a du faire de la fièvre, mais en vrai j'en ai aucune idée puisque je n'ai pas pris sa température. Je ne vois pas ce que ça pourrait me donner de savoir qu'il fait 38, 39 ou 40 de fièvre. Lui voir la tronche me suffit amplement comme info. Il se sent moche: il va passer la journée coucher à boire de l'eau. Ça finit là. Et là, je vais dire quelque chose de terrible, je vous préviens: je ne lui ai pas donné de Tempra, Tylenol ou ce que vous voulez: je n'en ai pas chez-nous et je n'en ai jamais eu. Mes enfants n'ont jamais pris de médicaments. Quelle mère je fais de laisser ainsi souffrir mes enfants... C'est du moins l'opinion de certaines personnes dans mon entourage, qui doivent sans doute donner du Tempra à leur époux quand ces derniers attrapent la fièvre du hockey... Voyez vous, la fièvre ça a ça de merveilleux que ça nous rappelle qu'on combat quelque chose et qu'on devrait prendre ça relax. J'ai vu une pub justement en fin de semaine dans laquelle on voyait des kids crès crès malades qui sautaient partout après avoir pris des médicaments... euh... est-ce que c'est supposé me donner le goût d'en acheter?? C'est parce que si les ti namis ils sautent partout comme ça au lieu de dormir, ça va leur prendre deux fois plus de temps à guérir! Moi, je préfère que mon Babe reste mollo sur le sofa a dormir pendant sa grippe d'homme. Je n'ai aucune envie qu'il saute partout. C'est le même conseil que je donne aux mamans-en-mastite quand je fais de l'aide à l'allaitement: Tu peux prendre des Tylenols, mais c'est à tes risques et périls... Une fois les comprimés ingérés, tu te sens super bien, tu oublies que tu devrais rester coucher, tu passes le balai, fais la vaisselle et une p'tit brassée de lavage et une fois que les tites pilules ne font plus effet tu es deux fois plus maganée qu'avant d'en prendre! Fait que: non merci pour nous.
Repose-toi bien mon grand Babe, on sautera partout demain.

10 commentaires:

justeunpeufrustree a dit...

Avant d'appeler la DPJ ;) on va se souvenir de mon docteur-que-j'aime-pas-mais-qui-est-ben-bon, qui m'avait chicané un jour parce que j'étais trop vite sur le tylenol avec Puce. Morale du doc: La fievre est un signe de combat entre le corps et un envahisseur, si tu donnes le tylenol trop vite, tu laisse pas la chance au corps de se battre, de là les faibles anti-corps de certains enfants.

Alors maintenant j'attends. 24 heures je fais rien, ensuite je juge selon l'allure. Une tite fille fievreuse mais qui saute partout et qui a tout le temps faim, moi ça m'émeut pas. ;)

Pis tsé... le tylenol qui goute la cerise ou le raison, ça finit par faire office de bonbon. Si si, j'ai vu ça. J'aime bien le sirop Lambert qui goute mechant. Quand un enfant accepte d'avaler ça sans négocier... c'est signe que ça va vraiment pas.

Tu crois que ça fait vraiment de nous de vilaines mères ???

jamfil a dit...

Il y a une étude sur l'acétaminofène qui est sortie il y a quelques mois. En gros ça disait de pas donner ça à nos enfants, c'est un peu rough pour le foie. Je suis comme toi, pas trop pennunes à la base, quand tu te sens pas bien tu te reposes, ya rien de tel.

Sauf que... pour la mastite, j'ai tellement eu des mauvaises expériences que je prône le "faite quelque chose tout suite!" J'épargne mon long récit assomant mais en gros c'est parce que j'ai rien fait trop longtemps que j'ai été hospitalisée. Et scrappé mon allaitement. Alors attendez pas les tites mères qui allaitent! Mais couchez vous pareil par exemple!

Laurence a dit...

Bonjour,

Je suis à la recherche de votre adresse courriel afin de vous faire part d’un projet de recherche sur lequel je travaille, portant sur les blogues intimes rédigés par des femmes, au Québec. Si vous aviez l’occasion de m’envoyer un courriel (vous aurez sûrement mon adresse grâce à ce message?), j’apprécierais énormément: je vous communiquerai par la suite plus d’information à propos de ma recherche et de la collaboration que j’aimerais établir avec vous.

Sincèrement,
Laurence

Nathalie a dit...

Bien d'accord. Anyway quand un enfant fait ce que j'ose appeler "trop de fièvre" tu le sais et là tu fais ce que tu dois.

Pour la mastite bien d'accord, mais j'avoue que la dernière fois (bien oui moi j'en fais comme 1 par mois...) j'ai cédé et pris du advil, pas du tylenol, mais de l'advil pour soulager un peu, j'en pouvais plus.

Ysa_la_tite_mere a dit...

frue: moi itou les médic qui goutent les nananes: non merci...

jamfil: je suis d'accord avec toi pour le "Faites quelque chose toute suite" en cas de mastite, mais je pense que le Tylenol sont sournois car ils donnent l'impression que ça va mieux alors que c'est faux et c'est là qu'on néglige de faire vraiment quelque chose. Je suggère d'en prendre juste si le mal empêche de dormir. Moi aussi j'ai trop tarder à faire quelque chose lors de mon 1er allaitement et une maudite chance que ma belle-mère m'a amener de force à l'urgence!

Nath: exact, on le sait quand ça va vraiment pas, je touche du bois, ça n'est jamais arrivé ici.

jamfil a dit...

ysa: ouais, je comprends ce que tu dis, je suis d'accord. On y revient toujours, avant de se bourrer la face de n'importe quoi d'un coup que ça fonctionnerait, il faut s'informer comme il se doit.

Saviez-vous qu'il y a plusieurs cas d'intoxication au tylenol par année dans les hopitaux? Des gens qui s'auto-médicamente, dépasse la dose parce que tsé, sont fait fort, ils sont capable de prendre ça 2-3 extra-fortes, et ils finissent avec des troubles du foie.

Petit Mouton on Etsy a dit...

Pas de médicaments pour une fièvre de la petite J ici non plus.
Par contre on lui a donné du Tempra dans le passé, elle avait eu un mal de tête énorme (Bein oui, de par ses réactions on est sure qu'elle avait mal à la tête, même toute petite...) à la suite du premier vaccin. Par la suite, le Tempra a donc toujours été donné avec le vaccin, je n'ai pas repris de chance, elle faisait trop pitié cette première fois. Mais une fièvre, je préfère laisser son petit corps combattre ce qu'il a à combattre.

Pi elle n'a pas de beaux bandages avec des Dora pour ses bobos non plus... elle a une débarbouillette froide à la place. Pas mal plus utile. Maudite mere pas fine.

Claude-Anne a dit...

Moi, avec mon moi même, j'ai ben de la misère à prendre le moindre médicament pour des migraines, fièvre, grippe, etc.
Mais j'ai eu le plaisir (sarcastique) d'avoir un bébé très malade à sa première hiver en garderie et malheureusement, le mien me tape des 40,6 assez vite et info santé m'envois d'urgence voir le médecin, de peur qu'il fasse des convulsions. Aux urgences on me dit de toujours lui donner Tylenol ET Advil, de peur qu'il fasse encore des montées de fièvre terrible, donc j'écoute!! Mais j'avoue avoir un enfant différent!! Si tu voyais le mien faire de la fièvre, tu courrerais à la pharmacie!! On dirait qu'il est sur le bord de perdre conscience!!!

a dit...

N'étant pas une grande fane de la médication, ni pour moi ni pour fiston, je m'abstient le plus souvent possible. Malheureusement, depuis son entrée en garderie mon fils attire les otites. Il en est à sa deuxième, donc à sa deuxième dose d'antibiotiques. La première fois on lui avait prescrit une horreur de liquide à la banane, même s'il adore le vrai fruit nous avons eu droit à dix jours de batailles pour lui administrer. Cette fois, autre médecin autre médicament, B. a droit à un jus de petits fruits qu'il a rebaptisé "mium-mium". Il ne chigne plus lorsque je lui en donne, mais pleur lorsqu'il n'y en a plus dans le petit tube. Ce que je trouve fort inquiétant. Les compagnies pharmaceutiques ont tellement bonboncisé leurs produits que les enfants en raffolent, un peu comme certain tripent sur la méthadone, la codéine etc. C'est pas rassurant!

La Mère Michèle a dit...

Quand mes enfants ont mal à la tête je leur dit de prendre ça relaxe avec un bon verre d'eau.

Quand mes enfants file pas: télé doudou et repos.

Quand mes enfants sont un peu chauds: dodo très tôt.

Donc finalement, ma thérapie est aussi le repos :)

Mais quand ils en font LA NUIT, j'en donne. J'ai peur aux convulsions, mes enfants en ont jamais fait, mais je préfère être là si ça arrive. Même que souvent, je dors avec eux.

C'est arrivé sur les doigts d'une main! Le nombre de fois. Pour les trois!