vendredi, juillet 04, 2008

Faire confiance

J'ai tendance à faire confiance à la vie. À ne pas trop me casser la tête. À laisser venir les choses et à faire avec. Mon chum m'a déjà dit que j'étais réactive et non active: je ne fais pas de move, j'attends et je m'adapte à ce que la vie m'envoie. J'ai de la chance, la vie est bonne pour moi, elle m'envoie de belles choses. Quand Babe est né, je l'ai inscris sur les listes d'attentes de toutes les garderies possibles. Résultat: Zéro appel! Finalement, j'ai découvert magarderie.ca, un site chouette qui nous donne les places disponibles près de chez-nous. Une semaine avant mon retour prévu au travail, j'ai trouvé une halte-garderie qui, bien que chère, me convenait. Babe est donc allé à la halte 1 ou 2 jours/semaine pendant quelques mois. Cette halte a finalement ouvert un CPE avec priorité aux enfants de la halte. Babe a eu une journée/semaine pendant quelques mois (je ne voulais pas plus, étant en congé de maternité), puis un 3 jours/semaine ensuite. J'ai mis Cocotine sur la liste d'attente du CPE de Babe, that's it, je n'ai rien cherché d'autre, ça ne sert à rien. J'ai la chance de travailler quand je veux, où je veux, comme je veux, alors je peux m'adapter à n'importe quelle situation. Depuis ses 1 an, Cocotine va à la même halte où Marius allait. Cette semaine, j'ai appris qu'elle peut avoir un 2 jours/semaine jusqu'en septembre (place temporaire), mais qu'elle devrait pouvoir continuer après septembre. Et voilà! Tout se place, tout seul. À partir de mercredi prochain, mes deux amours iront à la même garderie.
Je continue à faire confiance, ça me réussi bien jusqu'à présent...

4 commentaires:

a dit...

Malheureusement magarderie,com n'offre aucun services dans ma région. J'ai donc inscrit B. (en fait c'est la cousine de mon chum qui l'a fait pour nous) lorsque j'étais enceinte sur la liste d'attente d'un CPE local. Nous avons finalement une place dans le seul CPE avec pouponnière de la ville. Une chance sur huit, c'est quand même pas pire! Comme toi, j'ai fait confiance à la vie, ce qui nous a bien réussi. Surtout que nous avons notre place parce que la secrétaire, qui en était à ses premiers jours, nous a fait passer devant bien d'autres familles sans s'en rendre compte. In Extrémis!

souimi a dit...

Il faut continuer à faire confiance. C'est la clé si on ne veut pas sombrer dans l'anxiété généralisée. Lorsque ta fille fera un saut en parachute ou qu'elle partira sac au dos toute seule, tu seras contente d'avoir toujours fait confiance...

Continue....

Marie a dit...

continue de croire et la vie continuera, j'en suis certaine, à être bonne avec toi ;)

Alcolo a dit...

Je crois que l'espoir tient tout, parce que sinon on en serait à nous résigner. Il n'y a rien de trop grave à être en réaction, surtout si la réaction est positive, encore plus si elle est calée dans l'espoir. Pis moi je sais vos sourires, et je ne m'en inquiète pas alors, j'espère aussi.