mercredi, avril 09, 2008

Pose pas d'question, t'auras pas d'menteries!

Là, là, je suis un ti peu tannée. Y aurait pas moyen qu'on réponde à mes questions par quelque chose comme la vérité? Ou qu'on engage des gens compétents dans les commerces?


Situation #1


En fin de semaine, ma mère et son vieux bum viennent pour la fête de Cocotine (j'aurais voulu vous mettre une photo de bébé avec la face pleine de mousse poire et chocolat faite avec amour, mais il s'avère que madame a recraché tout de go la mousse au chocolat, préférant manger les poires décorant le dessus du gâteau). Or, c'était aussi la fête du vieux bum. Mon chum a eu l'idée du siècle: Acheter un gilet du Canadien et faire écrire Papou à l'arrière, Papou étant le nom que Babe a donné au vieux bum. La partie "Trouver un chandail du Canadien" n'a pas posé problème. Avec les récents succès de l'équipe, il y en a partout! La partie "Faire écrire Papou à l'arrière" allait se révéler être tout un aria. Le magasin où j'ai acheté le chandail appelle au magasin qui écrit derrière les chandails. "Venez tout de suite" qu'il dit, on va vous faire ça. On arrive là. "Euh, non, finalement, la personne qui a répondu était pas au courant, l'étampeur de nom derrière les chandails est absent aujourd'hui. Revenez demain à partir de 9h30. Retourne à la maison et accessoirement, pogne un nid-de-poule, fait débarquer mon pneu de sur ma roue, entend ma mère dire "Ysa, tu perds des morceaux de ton char", call le towing.

Lendemain matin, bon pied, bon oeil sur ma roue de secours. Au magasin à 9h30 sonnant. "Allo, je viens faire écrire un nom derrière un chandail". "Euh, minute. Ben, c'est que euh... le gars qui fait ça arrive juste à 10h30-11h". Coudonc, calvaire! Y a pas quelqu'un qui est capable de faire sa job comme du monde ici?? Fuck you. Donne-moi les donc les maudites lettres, je vais les étamper moi-même avec mon fer à repasser! Ah, non. J'en ai pas de fer à repasser!

Ça fait que Papou va aller se le faire mettre lui même son nom derrière son chandail. En Gaspésie, il font ça eux autres mettre des noms. Crisse.



Situation #2

On a décidé d'acheter des sièges de bébé pour mettre derrière nos vélos comme cadeau de fête des enfants. Je trouve un modèle à mon goût conseillé dans le Protégez-vous. Envoie des courriels dans des shops de vélo. Finis pas avoir une réponse. "On peut l'avoir à tel prix". Yé. J'appelle. Tombe sur un espèce d'aphasique qui me répond par des onomatopées. Euhhhh, ouinnnnnn, chépô. Je lui dis ce que je veux, lui laisse mes coordonnées. On verra bien. Un jeune homme davantage articulé m'appelle lundi. "On les a commandé, ils devraient arriver mercredi". Super, je vais passer mercredi, je vais dans le coin de toute façon. Mon char est réparé, alors je peux me déplacer en pneu d'été à ma guise, parce que tant qu'à changer une roue et un pneu, aussi bien changer les 4 et "S'il y a une autre tempête, on restera chez-nous câlisse" dixit mon chum. Je peux aussi y aller parce que ma fille a terminé sa mini gastro, qui finalement est passée pas mal dans le beurre. Viva la teta. Aux 2 heures su'l téton, vite remise su'l piton! D'ailleurs, chemin faisant, après avoir eu le bonheur d'ouvrir mes portes de voiture des deux côtés en même temps, because, ça a fondu en St-Sifri et de mettre mes deux enfants dans la dite voiture sans les contorsions d'usage quand des bancs de neige te bloquent l'accès de tous les côtés, chemin faisant, donc, après m'être dit que ma fille serait du pour le siège d'auto sous peu, son frame de chat la confinant toujours à sa coquille, je me disais que l'inventeur de l'expression "En avril ne te découvre pas d'un fil" est un imbécile heureux parce que franchement, on ne s'habille pas comme s'il faisait moins 30 quand il fait 10, no way, good bye le linge d'hiver. Me disant cela, je vois une ado en jupe courte avec les gambettes à l'air! Wô, là. Bon, ok, elle serait mieux en suit de ski-doo qu'en pattes ce matin, il fait quand même juste zéro.

J'arrive donc à la shop de vélo. Je reconnais tout de suite l'aphasique que j'ai eu au téléphone. Il porte un gilet bédaine et des culottes trop petites et trop basses pour lui. Je lui vois presque le between (Celle ça elle est juste pour toi Papou). Style Iggy Pop... Bof! Euhhhhh, ouinnnn, et puis euhhhh. Trouve pas la facture. Sais pas de quoi je parle. Appelle quelqu'un. Finalement, ce siège là ne se trouve plus chez le fournisseur, euhhhhh. Ouinnnnnn, pis ça sera pas vraiment trouvable, gennnnnnre euhhhhhhh. Fait que j'en ai un autre modèle, mais plus cher. Euhhhhhhh.

AHHHHHHHHH!

Calvaire, c'est trop pour moi ce matin. Pourquoi tu me dis que ça va arriver mercredi, si ça va arriver jamais?? À moins que l'aphasique déraille?? Je fais quoi là??


Ben, je vais en acheter chez Canadian Tire des maudits sièges!


Bonne journée!

3 commentaires:

wichiepoo a dit...

Et oui, je ne comprends pas pourquoi c'est si diffiçile de dire "non, nous ne pouvons pas le faire" ou bien "non, ce modèle n'existe plus" Ils nous prennent pour des caves!!!!

J'ai justement eu une belle aventure avec une "nouille" du Ikéa dernièrement!!! Ca a fini avec moi qui lui a dit "fuck you tabern..."

Aux moins, je vois bien que je ne suis pas la seule!

Bon courage

La vie au Max a dit...

Je serais du genre à leur chanter pouille moi et très fort, du genre pour que tout les autres clients m'entendent très bien.... ça ne change pas grand chose, mais ça défoule!

La Felee a dit...

Une belle lettre au propriétaire. Tsé de quoi de cute là. Juste pour lui expliquer que bien que tu aies été assez polie pour ne pas envoyer chier leur monde, tu ne comprends pas trop pourquoi on se permet de te niaiser de la sorte. Pis peut-être mentionner que ce serait fort étonnant que toi ou tes descendants remettiez une piastre dans leur caisse. Je sais pas, moi c'est le genre d'affaire qui me fait du bien. Et heureusement que ça m'arrive pas souvent !

La roue de l'auto... ayoye le porte feuille ! T'envoie la facture à M'sieur le Maire là hein?