mercredi, février 06, 2008

Pendant mon heure de lunch

Je voulais le souligner, j'ai oublié, mais La Fêlée m'y a fait penser... C'est la semaine de prévention du suicide cette semaine. C'est tout ce que j'ai à dire sur le sujet. Juste pour que vous y pensiez. Et peut-être un peu pour que d'autre vieux fou comme le mien trouve un autre moyen de se règler le problème.
***

Cocotine est maintenant allaitée depuis plus longtemps que Babe ne l'a été. Je suis contente, j'ai atteint mon objectif.
***

Hier, j'ai rêvé que je cognais quelqu'un avec un 2 par 4 plein de clous, que je lui arrachais une main et que quelqu'un l'a faisait cuire dans le but qu'on la mange... Je me sentais comme dans un film de Tarantino. Je suis peut-être un peu dérangée... Finalement, je ne devrais pas raconté ça ici!
***

Je suis en train de bouffer mes restes de pizza du Superbowl et c'est bon est estifi! Je vous ai pas dit que le livreur est resté pogné dans un banc de neige et que mon chum a du aller pelleter pour le sortir de là?
***

Me semble que je me suis dit toute la semaine, quand je vais avoir 2 minutes, j'ai plein de choses à écrire sur mon blog?! Faut croire que j'ai oublié!

6 commentaires:

justeunpeufrustree a dit...

Je me souviens d'avoir lu le texte sur ton père au moment où tu l'a publié. Je me souviens avoir été émue, avoir voulu commenter mais n'avoir rien trouvé d'intelligent à dire. En ce moment, idée similaire.

Mais je voulais quand même te dire, ton rêve... bouillie ou frite la man ? ;)

small mama a dit...

pour en ajouter un peu au nombre de choses que tu a à mettre sur ton blog, tu est taguée!

Chocolyane a dit...

Je ne me lasse jamais de lire le texte sur ton père... J'sens que je l'aurais aimé! ;o)

Cherry a dit...

Grosse semaine !

Moi je ne suis aps ton blog depuis bien longtemps, et c'Est la première fois que je lis le texte sur ton père ! je le relirai, je l,aime bien

alcolo a dit...

Quand tu regardes dans tes stats, quand tu voix que le texte sur ton père a été visité, il y a pas mal de chance que ce soit un peu moi. Quand j'ai mal en dedans des souvenirs, quand les images me lèvent l'âme et le coeur, il m'arrive de revenir le lire, comme il y a quelques jours justement je crois, question de me rappeler que je suis pas seul au monde à m'arracher le coeur ponctuellement.

Mercredie a dit...

Je n'avais pas lu ton texte sur le vieux fou avant ce soir. J'ai été émue et en même temps, j'avais le feeling que je ne devais pas l'être émue...

Pour ton rêve à la tarantino, heu... va pas le dire à trop de monde! :) Ils risqueraient de douter un peu !!!