lundi, janvier 14, 2008

Hygiène

Chum: Bon, Babe, on va laver tes cheveux

Babe: Non, pas ça, pas les cheveux

Chum: Oui, oui, on va à la garderie demain, il faut laver les cheveux. (NDLTM: Une chance qu'il y a la garderie, sinon, bienvenus les cheveux gras!)

Babe: Ohhhh! Papa mamouuuuur! (NDLTM: Chantage émotif dans le but d'obtenir une faveur)

Chum: Moi aussi je t'aime. Tsé, c'est pas parce que j't'hais que j'te lave!

De là le mot Hygi-haine?
***
D'autre part, ma fille dit un mot, oui, oui. Et si vous pensez que c'est papa ou maman, vous êtes très loin de la vérité. Non, ma fille, elle dit: Vavavoom.
C'est vrai.
***

7 commentaires:

titenouille a dit...

Vavoom...c'est pas une marque de shampoing ça??? lol

souimi a dit...

Ou bien lavabo?

Je ne sais pas pourquoi les enfants haïssent tellement ça se faire laver les cheveux. Je les comprends, j'étais pareille lorsque j'étais jeune. Ma mère procédait par chantage. Elle me lavait la tête une fois par semaine, le samedi soir, juste AVANT Jeunesse d'aujourd'hui. Pour que je puisse écouter l'émission, je devais subir la torture du lavabo et du shampoing Baby Ones. Crime que j'haïssais ça. Mais j'endurais pour pouvoir écouter Monsieur Dupont des Milaidies, Donald Lautrec et les Classels.
J'm'en souviens encore et j'avais 4 ans! Donc le Babe, il va se souvenir aussi de cette torture.

small mama a dit...

future pilote automobile??
;)

Cherry a dit...

J'ai 28 ans et je déteste encore me laver les cheveux, pas que je déteste le lavage lui même, mais la perte de temps que ça occasionne, + le sechage apres hihi

jamfil a dit...

vavavoom hein? est-ce qu'elle fait le move sexy qui vient avec?hahaha!

Ysa_la_tite_mere a dit...

Mouhahaha Jamfil, on y travaille!

Est-ce que je suis la seule personne au monde à aimer se laver les cheveux et encore plus se les faire laver par quelqu'un d'autre?

Moi, mon traumatisme, c'est de me faire couper les ongles d'orteils!

Sandrita a dit...

Chez nous aussi les cheveux c'est la catastrophe mais aussi... laver les oreilles! Depuis la fois où j'ai vu une petite croûte jaune derrière l'oreille de fille chérie, j'essaie de frotter de manière plus assidue dans cette région inhospitalière, mais les crises que je dois me taper à chaque fois! J'avoue que ça m'a moi-même rappeler des souvenirs et ma mère qui me disait, avec un air menaçant: "m'a t'laver les oreilles"! Mouhahahaha