vendredi, novembre 23, 2007

D'la neige à bonhomme!

"Boucou nège. Boucou blan."
Ça c'est Babe qui a dit ça hier en se levant. Ça n'a pas pris trop de temps pour que tout le monde enfile sa tuque et ses beaux gants. Joie! Bonheur! C'était de la neige à bonhomme. Cocotine dans la balançoire qui ne comprenait pas trop qu'est-ce qui lui tombait dans la face, moi et Babe on s'est mis sur le cas de notre bonhomme. Je crois que Babe n'a pas trop saisi le principe. Ça n'a pas pris 2 minutes que mes yeux en olives, mon nez en carotte et ma bouche en restant de toast avait été englouti par mon petit homme qui a ensuite sacré le bonhomme à terre. "Hoho, babé (tombé). Babé pataï (par terre)".
Et en rentrant, après ce travail colossal de construction, on s'est fait une sandwich au Nutella et on a écouté la Guerre des tuques. Ça commence comme ça les traditions.

5 commentaires:

Mynaï a dit...

Que c'est beau de te lire! Ça fait chaud au coeur d'imaginer ta matinée avec ton Babe...

Et que tu me donnes hâte à l'an prochain alors que mon fils sera assez vieux pour apprécier pleinement l'hiver!

jamfil a dit...

J'ai hâte à l'hiver prochain pour vivre ça avec la mienne!

Et juste comme ça, tu devrais mettre des alertes pour femmes enceintes quand tu parles de sandwich au Nutella. J'ai un de ces craving!

La Fêlée a dit...

Essaye voir de prendre du citron et des piments forts pour ton prochain bonhomme. Il devrait survivre. ;)

souimi a dit...

C'est vrai qu'il y a toutes ces traditions, ces rituels qui tranquillement s'installent au fil des saisons et des années. Tu verras, le grand Babe, à 15 ans, il te dira avec ses grands bras:" M'man, y a d'la neige, on va faire un bonhomme." Puis en rentrant, c'est lui qui va te faire ta toast au Nutella.
C'est comme ici, dans leur bas de Noël, les filles retrouvent toujours un oeuf Kinder Surprise. Même si elles ont 13 et 18 ans. Et on joue au Scrabble après avoir fait le sapin. Immuables traditions.
Puis lorsqu'on va au chalet de mon père au bord du fleuve à Matane, il faut ABSOLUMENT manger un repas de PFK. Beurk! Mais depuis toujours, c'est LE repas annuel de PFK et on n'en mange pas de l'année sauf là, sur la table en face du fleuve. Il me semble que c'est meilleur.

La vie au Max a dit...

La Guerre des tuques!!4Il est tellement triste, je pleure à chaque fois... pauvre chien...