vendredi, novembre 16, 2007

"As-tu commencé à mettre ton fils propre?"

La réponse est non! Je n'ai pas commencé à METTRE mon fils propre et je n'ai pas l'intention de METTRE mon fils propre. Je désire accompagner mon fils dans SON apprentissage de la propreté, l'aider à DEVENIR propre. Vous direz que je joue sur les mots. Peut-être. Mais j'ai un sérieux malaise avec le fait de METTRE un enfant propre. Ça fait un peu trop: "Envoye le nez dans la flaque de pisse, Fido". J'essaie de rendre mes enfants autonomes, indépendants, de les aider à se forger une belle confiance en eux en ayant moi-même confiance en eux. Je ne me vois pas contraindre mon bonhomme à demeurer assis sur le pot jusqu'à ce que pipi s'ensuive, pas plus que je ne me vois le mettre en petites culottes, le suivant avec la moppe pour torcher les dégât jusqu'à ce qu'il soit bien dressé à aller sur la bol. Je demande souvent à mon fils: "veux-tu faire pipi sur le pot?". En général, il dit non. Parfois, il dit oui, s'assoit quelques minutes et se relève sans avoir fait pipi. Ce matin, il a fait pipi dans le pot. Pour la 2e fois de sa courte vie, la 1ere étant il ya 1 1/2 mois. Un jour, il demandera lui-même le petit pot. Quand il sera prêt. Et non quand moi je l'aurai décidé. Et ce jour là, il sera fier de lui parce que ce jour là il aura développé une forme d'autonomie plutôt que d'avoir subit une forme de contrainte.
Il y a plusieurs écoles de pensée au sujet de la propreté. En voici une. C'est la mienne. Vous, vous faites ce que vous voulez, mais moi je ne mettrai pas mon fils propre.

9 commentaires:

La Fêlée a dit...

On sent bien ici le ton non-négociable du sujet...
Mais j'ai fait un peu comme toi, sauf que je me suis tannée, et de changer des couches et de me faire dire "la mienne était propre à 15 mois" !!! À 2 1/2 j'ai commencé à encourager, récompenser, insister gentiment, parfois avec des moyens un peu détournés. Ça s'est finalement conclu un peu avant 3 ans, tout compris, de jour et de nuit. J'étais fière pareil même si pour certaines j'avais laissé trop de lousse. Bof, ni elle ni moi n'en sommes traumatisée aujourd'hui.:)

tigrou a dit...

j'Ai été et je suis encore très confiante de ma technique, malgré tous les commentaires et les reproches qui viennent avec...
et ma technique est la même que toi, j'en parle souvent, un peu partout..
mes enfants, ce ne sont pas des animaux.. je ne les "Dresse" pas... avec des Smarties ou avec des cadeaux... je leur offre, ils prennent quand ils veulent...
Ma fille a été propre, du jour au lendemain, de jour ET de nuit, à 3 ans et demi. De SON propre gré. Et elle en a toujours été très fière, et moi donc!
Aucun stress pour personne, aucune chicane et surtout, pas d'échec inutile et pesant!!!!

:) (mais ça... les contestataires l'assument pas, hein!!)

kiwi a dit...

Le poil me dresse sur les bras qwuand j'entends quelqu'un dire "bon, en fin de semaine, je mets mon enfant propre." Comme si ça se programmait comme un vidéo.

J'ai l'intention d'utiliser la même méthode que toi. Quand le temps viendra.

Joa a dit...

J'aurais aimé avoir cette sagesse cet été quand, après que Fiston aie refusé pour la centième fois que je change sa couche, j'ai décidé de lui mettre des bobettes. Quel cauchemar ça été. Il a apprit à aller sur la toilette, mais il ne voulait pas être propre.

Marie a dit...

enfin, qqun qui a la même école de pensée que moi !!!!
caro a eu 3 ans en octobre dernier et elle n'est pas encore propre...
elle fait des pipis sur la toilette depuis qu,elle a 18 mois, par ci par là... elle aime aller sur la toilette pour faire comme les autres enfants de la garderie... mais ELLE ne veut pas mettre de culotte et être FORCÉE de s'assoir sur la toilette !
j'ai fait plusieures tentatives, mais ELLE n'est pas prête ! ca ne me sert à rien comme tu dis de la suivre avec ma moppe et ma chaudière pour qu'elle soit propre... elle le sera quand ELLE le sera, quand ELLE l'aura décidé !
et quand qqun me reproche que ma fille de 3ans n'est pas encore propre et que d'autres enfants le sont à 2 ans, je leur répond avec mon plus beau sourire : "Tant qu'elle est propre pour sa rentrée à la maternelle, moi je serai contente !!!"
;)

Alcolo a dit...

Merci! Là je suis plein d'argument pour quand La Fêlée elle veut me mettre propre!

Hop mama a dit...

Idem ici Ysab! J'ai répété exactement la même chose à chacun de mes enfants qui ont été propres (en fait qui sont toujours propres! ;O) du jour au lendemain, quand ils ont été prêts. Vers 2 ans 1/2 pour mes garçons, 3 ans 1/2 pour ma grande fille, 2 ans pour ma ptite fille et je compte bien répéter le processus pour Ludo, si processus il y a! Pas de guéguerre, pas de récompenses, pas d'éternité sur le pot (d'ailleurs j'en ai 2 qui ont préféré la toilette tout de suite)... Faire dans la toilette ça fait partie des apprentissages de la vie, comme marcher et dormir la nuit; personne ne penserait mettre un enfant debout tout seul en plein milieu du salon pour qu'il commence à marcher ou le laisserait pleurer toute la nuit sous prétexte qu'il faut dormir quand il fait noir... Quoique ça, je n'en sois pas si certaine...

Ysa_la_tite_mere a dit...

La fêlée: Héhé, en effet, c'est non-négociable! Plus je me fais gosser avec le fait que mon fils n'est pas propre, plus le non-négociable durcit le ton!

Tigrou: J'étais bien contente de te lire sur le sujet d'ailleurs. Ton "pas d'échec inutile et pesant" est probablement le plus gros point en faveur de cette technique. Un enfant qu'on met propre sait qu'on s'attend à ce qu'il le soit et donc peut supposer la déception du parent lors d'accidents. Pas très bon pour la confiance en soi...

Kiwi: Moi itou le poil me dresse...

Joa: Je suppose le cauchemar, oui... ça n'a pas dû être facile.

Marie: Héhé, moi je dis "Il devrait être propre à son bal de finissant", je me laisse plus de lousse, haha!!

Alcolo: Quand tu vas être prêt, tu vas voir ça va bien aller!

Hop: "Quoique ça, je n'en sois pas si certaine..."
Haha, c'est ce que j'allais écrire...
Faut casser ça un bébé, envoye, laisse-le brailler, pis en plus, y va se faire des poumons!
Esti que je suis drôle!

Nadia a dit...

Comme tu dis y'a plusieurs écoles de pensées, je n'ai jamais cru moi non plus aux vertus des heures passées sur le pot. Je pratiquement jamais ramassé de dégât non plus.

Moi ce que je dis c'est "faites ce que vous voulez, mais venez pas vous plaindre après. Assumez-vous viarge! ;)

Et j'apprécie d'autant plus quelqu'un qui viendrait me renoter mon chiâlage sur une situation que j'ai moi-même créé ;)

D'ailleurs mes enfants sont propres que de jours, jamais la nuit. Comme quoi même quand ils sont prêt, on ne peut exiger la perfection ;)