mardi, décembre 05, 2006

Joie! Joie! Joie!

Je suis un ti peu tannée de travailler. Je compte presque les heures qu'il me reste. Encore cinq jours avant Noël, dont seulement trois où Babe ira à la garderie. C'est bon pour le moral, ça va passer vite. Mais, j'appréhendais beaucoup le rush de janvier et février. Je trouve qu'enceinte jusqu'aux yeux, ce n'est pas le temps d'être accablée de stress. C'est pourquoi j'avais demandé à ma boss d'engager mon remplaçant dès janvier pour que je profite de sa présence pour prendre ça plus relax pour mes deux derniers mois. J'espérais qu'elle lui donne une petit 5h/sem, déjà ça, ça aurait été une grande aide et bien, vous savez quoi? Elle l'engage 20 HEURES. VINGT HEURES/SEMAINE!!! À nous deux, on va avoir une tâche de 40h/semaine. Je capote, je me roule à terre, j'ai presque une larme d'émotion au coin de l'oeil. Ça va tellement faire toute la différence du monde dans ma vie. Parce que la job stressante, bien dommage, mais c'est lui qui va la faire. Je vais profiter de la situation au max pour me garder la partie cool du boulot, lui laissant les tâches ingrates.
Oui, je suis totalement égoïste et ça me remplit de joie!

5 commentaires:

Anonyme a dit...

Que je te vois te sentir égoïste!! C'est comme une loi non-écrite que d'abuser des tits nouveaux!! Enjoy! ;o)

marie et doudoune a dit...

exactement !! tu n'as pas a te sentir égoïste...
voyons, dans ton état, faut ben que tu prennes ca relaxe ;)
hihihi!

souimi a dit...

Puis continue! Sois égoïste au max! Porter des Mini-Babe, ça passe pas souvent, puis jouer avec Babe dans la neige non plus, puis rester au chaud à donner des calins à Chéri non plus.
J'ai fait la même chose que toi lorsque je portais mes filles. Pour la première, j'enseignais à la maternelle et j'ai reçu un char de bêtises des mères des enfants, me disant que j'abandonnais leurs petits ( aux mains aimantes d'une suppléante extraordinaire en passant) bien trop de bonne heure! J'avais arrêté de travailler avant Noël et j'ai accouché le 8 mars! J'ai ainsi passé le gros de l'hiver dans mon cocon, à profiter de la Rose dans mon ventre, en ayant LA SAINTE PAIX! Sacrez-moi patience, que je disais.
Pour ma petite Camomille, j'enseignais en 1re secondaire. J'ai cessé d'enseigner le 20 novembre et j'ai accouché le 6 janvier, bien que la date prévue était le 17. Donc, encore une fois, j'ai profité de ma petite, de mon cocon, de l'hiver, dans le silence, isolée. Puis crime que j'étais bien.

Puis tu fais bien.

Eve a dit...

Je pense que c'set un moment ou IL EST IMPÉRATIF d'être égoiste.
Il faut en profiter au max!

Anonyme a dit...

Les bonnes choses arrivent aux bonnes personnes!
Je suis un peu téteuse, mais bon. Profites-en bien!