mercredi, novembre 01, 2006

15 mois

Mon Babe va avoir 15 mois demain, déjà. Mon petit bébé d'amour, ma crapule, mon géant-nain. Il est encore si petit et déjà si grand. Ses premiers pas sont déjà loin derrière, ses premiers mots sont, au contraire, si timides. Pour ses 15 mois, sa 7e dents à décidé de se pointer l'émail. Pas trop pressé du dentier mon Babe. Son corps doit être trop occupé à fabriquer toute cette masse de blonds cheveux et d'ongles d'orteils dont la coupe est si souvent nécessaire.
Il est spécial mon Babe. On me le dit souvent. Je le crois aussi, évidemment sans objectivité aucune. C'est toute la douceur du monde concentré dans un p'tit bout d'homme. Il aime les câlins, donner des bisous, faire des coll'à-coll'à-trois avec papa et maman. Il aime se faire chatouiller, qu'on court vers lui à quatre pattes pour l'attraper, mettre des blocs de différentes formes dans les bons trous, nager, passer le balai, faire la vaisselle, imiter papa, faire des bye bye et qu'on lui en fasse en retour, glisser et se balancer, ouvrir et fermer les portes, les tiroirs, se faire lire des histoires, se cacher dans le bureau pour aller jouer avec le téléphone et le clavier de l'ordi, faire semblant de parler au téléphone, s'asseoir sur le dos de papa, jouer du drum, danser. Il est très rieur, enjoué, coquin, curieux, séducteur. C'est un ange, une soie, un amour.
Je profite de chaque seconde avec Babe qui ne sera plus enfant unique dans 5 mois, pendant que mon coeur est encore tout à lui. Dans 5 mois, il sera grand frère. Le meilleur grand frère qui soit, sans aucun doute.
Je l'aime ce Babe, d'un amour pur. Je l'aime de m'aimer. Je l'aime de rire de mes folies. Je l'aime de me faire rire. Je l'aime de m'avoir donner la chance de découvrir quel père extraordinaire est mon amoureux. Je l'aime, c'est tout!
Bon 15e, Babe!

4 commentaires:

Mamannie a dit...

Je suis convaincue que tu profites bien de ces beaux moments. C'est du bonbon cette étape où ils veulent nous imiter et être toujours avec nous.
Je crois que c'est en vous observant que Babe apprendra à devenir un grand frère. Quand on voit l'amour et la tendresse autour, c'est ce que l'on reproduit avec plus petit que soi. Je surprends Émeric à parler à bébé Louis avec la même intonation et les mêmes mots que moi. C'est très touchant...

Aline a dit...

Que c'est un beau texte! Tu m'as presque fait pleurer, vilaine! Je mets ça sur les hormones de grossesse...

chocolyane a dit...

C'est merveilleux, cet hommage à ton fils... Très très beau.

Est-ce que tu sais si ce sera une petite soeur, ou un petit frère, que Marius aura à chérir et protéger?

Ysa_la_tite_mere a dit...

mamanie: C'est vraiment cute, j'ai hâte de voir Babe. Il est vraiment affectueux avec les autres enfants, mais bon, le nouveau bébé il va être toujours là, alors ça va surement être bien différent, mais j'ai confiance que ça se passe bien.

aline: hihi, ah! les hormones ;-)

Choco: Non, on ne saura pas. En fait, je ne passerai pas d'échographie.