vendredi, juin 23, 2006

Ode au lieu : La rue Saint-Joseph

J’aime le quartier Saint-Roch à la folie. Malgré que je demeure maintenant dans Saint-Sauveur, je retourne me balader sur la rue Saint-Joseph presque tous les jours. C’est une rue fascinante, tellement particulière. J’aime d’amour ma St-Jo bigarrée et hétéroclite, autant que mon chum la déteste, pour les mêmes raisons. On y retrouve tous les contrastes de Québec en concentré. La partie du mail qui a été démolie dans l’entreprise de revitalisation du Centre-ville est devenue le haut-lieu du « hip ». Tout ce qui grouille et grenouille de branché à Québec fréquente cet endroit, tellement mal famé il n’y a pas si longtemps. En même temps, malgré tous les efforts de la ville pour tasser les itinérants et autres personnes gênantes de là, il demeure toujours certains individus passablement louches qui rôdent dans les environs. Voilà toute la beauté de la chose! D’un côté de la rue on retrouve le très chic magasin pour enfants Benjo, qui vend des chemises Burberry pour bébés à 200$ et de l’autre des itinérants qui se donnent des coups de couteau sur le parvis de l’Église Saint-Roch! On retrouve les restos et les bars les plus in en ville dans ce coin. En même temps, on y retrouve toujours des bonhommes qui sentent la robine à 9h15 le matin, arrivant peut-être de la Taverne chez Jos Dion, un de mes bars favoris, au grand désarroi de mon chum!! On peut être sur que ça va sentir le poulet en passant devant l’Intermarché, qu’on va se faire quêter du p’tit change en sortant de chez Pantoute, que des punks vont avoir fait chier leurs saletés de clébards sur les trottoirs, qu’on va se faire cruiser devant la bibliothèque, qu’un espèce de bizarroïde va chanter dehors avec son p’tit magnéto, poussant puissamment un « Welcome Wanky », ignorant visiblement les véritables paroles de « Protest song », que ça va sentir bon la brioche devant la Boite à pain, qu’il va y avoir de la musique dehors devant le petit resto au coin, devant l’Église, dont j’ignore le nom. J’aime tout de ce coin ! Autant le très chic n’ hip Largo que l’Épicerie économique. Autant les jeunes mamans avec leur poussette, les grano avec du poil en'd'sous des bras, les gens d'affaire chics et les bums avec des tatoo dans le visage. Pas besoin d’aller ailleurs quand on habite sur la rue Saint-Joseph! Il y a la bibli, un théâtre, une galerie d’art, une épicerie, une boulangerie, une pâtisserie, une libraire. On peut magasiner chez Hugo Boss et deux coins de rue plus loin aller revendre ses beaux vestiments dans un des nombreux pawn shop!
On dirait une chronique touristique pour une gazette cheap!
J’m’en fous!
Moi, je t’aime d’amour ma Saint-Joseph!

1 commentaire:

msoleil20 a dit...

C'était aussi mon quartier favori quand j'habitais la rive-sud de Québec et c'est là que j'aurais voulu habiter si je ne m'étais pas finalement retrouvé à Mtl ;)