mardi, juin 13, 2006

Les enfants des autres

J'aime mon fils d'un amour immense et intense. Un amour dont je n'avais jamais soupçonné la force avant de rencontrer cette petite masse toute chaude. Je me réveille la nuit pour l'aimer. J'ai le coeur gonflé de fierté quand je le vois faire des bye-bye en disant "Boba. Boba." Si je le couche à 20h, à 21h, je m'ennuie déjà de lui et je me demande comment je vais réussir à attendre jusqu'au lendemain matin pour le serrer fort. Je peux passer 1h à refaire sans arrêt la même chose qui le fait éclater de rire, juste pour entendre ce "rire qui lézarde les murs. Qui sait surtout guérir mes blessures" (Renaud, Mistral gagnant) J'ai l'oedipe inversé: c'est moi qui veut me marier avec lui quand il sera grand! Bref, j'en suis folle!
Je pense que tout l'amour que j'ai à donner à des enfants est concentré sur lui. En effet, je me suis rendue compte que je n'aime pas les enfants des autres. Ça l'air un peu extrême écrit comme ça... N'aller pas croire que je les hais. Non, pas du tout. Mais je suis dans la plus parfaite indifférence face à tous les autres enfants que le mien. Je peux les trouver bien mignons, mais je n'ai pas envie de les prendre, de leur donner des bisous et je serais incapable de changer de couche un autre bébé que le mien. Je ne voudrais même pas garder les enfants de quelqu'un d'autre: en fait, ça, ce n'est pas nouveau. Jeune, je n'ai jamais gardé d'enfants, je ne voulais rien savoir. Je ne me trouve pas très très gentille... Je vois ma belle-soeur aller et elle est tout le contraire de moi. Quand elle voit mon fils, elle saute dessus, le couvre de baisers et n'arrête de dire comment elle le trouve beau et elle l'aime et comment elle ne pensait pas que c'était aussi génial être tante. Well... Ses enfants ne me font pas du tout cet effet. Ils ne me disent strictement rien. Avant d'avoir le Babe, je croyais que son fils me laissait indifférente parce que j'étais jalouse. Mais encore aujourd'hui, ni lui, ni sa petite soeur de 5 mois ne me donne envie de leur sauter au cou. Je m'en fiche éperdument, n'ayant d'yeux que pour ma grosse guidoune. Pareil avec le fils de ma meilleure amie. Je le trouve bien joli, bien comique, je lui dit "Salut gros bébé, t'es ben beau", mais c'est tout. Mon instinct maternelle ne se partage pas on dirait. En fait, il ne se partage pas dans les autres familles car je sais bien que lorsque j'aurai un autre bébé, je vais tout autant folle de lui que du Babe.
Mon chum m'a dit que c'était la même chose pour lui. Au moins, je ne suis pas toute seule de pas fine!
J't'aime mon petit Louli, ma Crapule, mon Lion, ma Petite-pet, mon Loustic électrique, ma Grenouille, mon Frétillon, mon Tortillon-salé, Ménamour-ménami, Zousty, Crocodile-Dundee, Tendreté, et quoi encore?!

8 commentaires:

kiwi a dit...

Je suis un peu comme toi... Sans détester les enfants, je n'ai jamais "trippé" sur ceux des autres... Je les trouve cutes quand ils sont bébés, drôles quand ils sont plus grands, mais sans plus. Mais comme toi, je pourrais passer des heures à donner des bisous sur la grosse bédaine de mon potelé, je pourrais passer une journée entière à le regarder jouer dans ses bébelles, sans me tanner et sans arrêter de soupirer, le coeur gonflé d'amour.

Ginger a dit...

C'est drôle, car je vois aller d'autres filles que je connais parfois et je ne suis jamais la première à me pitcher sur un bébé pour le prendre...La je m'imagine que les gens qui me voient avec ma grosse bédaine ne doivent pas me trouver maternelle pour 5 cent, mais pourtant, je sais tellement que ma mini miss sera aimée comme c'est impossible d'aimer un enfant...

Josiane a dit...

Moi je me lance pas sur les bébés tête baissée ahaha mais j'adore ça et je ne peux pas m'empêcher de les regarder avec tendresse. Et si on m'offre de le prendre je dis jamais non. J'aime ça les bébés, c'est doux et ça sent bon :)

Mais je comprend ce que vous voulez dire, et surement que quand j'aurai des enfants ça sera bien différent de l'amour que je porte pour les bébés des autres.

En attendant d'en avoir je caline ceux des autres hihi :)

Kay ;-) a dit...

Avant d'etre maman, je me pitchais pour bercer les bébés et les tenirs dans mes bras.....

Mais des que la partie 'maman' devait entrer en ligne, hop bye bye bébé...changement de couche, nez qui coule, faire manger....nope! moi je voulais juste catiner....et aujourd'hui....quand le fils de ma soeur, ou de ma belle soeur a besoin d'une couche, je lui tend son bébé...ca va aller!!!
la morves des autres enfants m'écoeure, leurs couches aussi...j'ai pas envie de les embrasser partout comme mon fils...ni de sentir leur cheveux....ni de les serrers forts....enfin, je pense qu'une maman c'est une maman! hihihi

Magi a dit...

Je suis pas mal comme toi ! Jamais gardé et un bébé ça me tappais pas mal plus sur les nerfs qu'autre chose ! J'ai vu une petite amélioration, si amélioration il doit y avoir ;) dans mon attitude lorsque j'ai travaillé avec des enfants de maternelle, je les trouvais "cool"
Je trouve ça cute des bébés, j'aime les regarder, mais les cajoler comme si c'était les miens ... impossible !

Elyia'nha a dit...

Ah mon dieu!..
T'as pas idée comment ca me fait du bien de te lire!
je vie EXACTEMENT la même chsoe que toi! mot pour mot!!

la ou ça cause probleme, c'est que mon chum (avec qui j'ai 2 enfant) a uen grande fille d'une unions différente.. On se pogne régulièrement parce que je montre pas assez d'affection a sa fille.. mais crime ca vient pas!! Je ne la considère pas comme ma fille.. pour moi.. c'est une enfant comme une autre!..
bonjour la culpabilité ensuite!

entk je pourrait en dire long.. merci ca m'a fait du bien d lire ton post.. j'me sent moins seule...

France a dit...

Moi aussi je n'ai jamais été attirée par les bébés. Je ne voulais pas garder de bébés et d'enfants. Je recevais des emails avec des photos de bébés super cutes, mais je les effacais sans les regarder. Enceinte, j'ai commencé à regarder les bébés.

J'adore le mien. Au début, avant d'accoucher, j'avais peur de ne pas être maternelle. Mais c'est venu tout seul.

Ysa_la_tite_mere a dit...

Ça m'encourage de savoir que je ne suis pas toute seule!