dimanche, décembre 31, 2006

Bonne année

De retour de la Gaspésie. J'ai passé un Noel génial. Plus de détails à venir. En attendant, quelques photos.

Mon bedon à 25 semaines:


Babe en spectacle pour Noel:

Noel de Babe


Mon petit artiste qui dessine



On glisse

jeudi, décembre 21, 2006

Mon bilan 2006

Pris chez Petite Brune

1. Qu’as-tu fait en 2006 que tu n’avais jamais fait avant? COMMENCER À REMBOURSER MA DETTE D'ÉTUDE!

2. Est-ce que tu as tenu tes résolutions de l’année passée, et vas-tu en faire pour la nouvelle année? JAMAIS FAIT DE RÉSOLUTION

3. Est-ce que quelqu’un dans ton entourage a eu un enfant? MA BELLE-SOEUR ET UNE AMIE

4. Est-ce que quelqu’un dans ton entourage est mort? PERSONNE DE PROCHE

5. Quels pays as-tu visité? AUCUN

6. Qu’aimerais-tu avoir en 2007 que tu n’as pas eu en 2006? UN BÉBÉ, ET JUSTEMENT C'EST BIEN PARTIE!

7. Quelles dates de 2006 resteront gravées à jamais dans ta mémoire, et pourquoi? 15 JUILLET, 11H11, J'AI FAIT UN VOEU QUI S'EST RÉALISÉ

8. Quel a été ton plus grand accomplissement de l’année? HUM... JE PENSE QUE J'AI ÉTÉ UNE BONNE MÈRE

9. Quel a été ton plus grand échec? AUCUN ÉCHEC

10. As-tu souffert d’une maladie ou d’une blessure? NON

11. Quel a été ton meilleur achat? HUM... LE CD DE VINCENT VALLIÈRES... J'AI FAIT DE FOLLES DÉPENSES CETTE ANNÉE!!!

12. Qui sont les gens dont l’attitude mérite une bonne mention? MON BABE PARCE QU'IL M'ÉMERVEILLE CHAQUE JOUR

13. Qui sont les gens dont l’attitude t’a causé des problèmes? DES GENS POUR QUI JE TRAVAILLE QUI ME STRESSENT PAS MAL

14. Où a été dépensé la plupart de ton argent? DANS LE PAIEMENT DE MON LOYER...

15. Pour quoi t’es-tu réellement excité(e)? QUAND J'AI SU QUE J'AVAIS MA SAGE-FEMME

16. Quelle(s) chanson(s) associeras-tu toujours à 2006? LE DERNIER CD DE VINCENT VALLIÈRES, PARTICULIÈREMENT LA CHANSON TITRE "LE REPÈRE TRANQUILLE" QUI EST UNE DES PLUS BELLES CHOSES DU MONDE

17. En comparaison avec l’année passée à pareille date, es-tu plus?
i. Heureux? AUTANT
ii. Gros? ÇA, OUI!!!

18.Qu’est-ce que tu souhaiterais avoir fait de plus? HUM... RIEN

19. Qu’est-ce que tu souhaiterais avoir fait de moins? RIEN NON PLUS

20. Comment vas-tu passer Noël? UN SOUPER LE 24 CHEZ MOI AVEC MA MÈRE ET SON CHUM, UN DÉJEUNER DE NOEL AVEC LES CADEAUX LE 25 AU MATIN TOUJOURS CHEZ MOI, UN SOUPER CHEZ LA BELLE-MÈRE LE 25 AU SOIR ET LE 26 ON PART EN GASPÉSIE.

21. Es-tu tombé en amour en 2006? HIER, JE SUIS TOMBÉE EN AMOUR AVEC LE CHAUFFEUR D'AUTOBUS QUAND JE SUIS ALLÉE TRAVAILLER! HÉHÉ! MÉCHANT PÉTARD!!

22. As-tu fait des one-nights? J'AI PASSÉ L'ÂGE! HÉHÉ!!

23. Quelle a été ton émission de télé préférée? TOUT SUR MOI

24. Est-ce que tu as de nouveaux ennemis par rapport à l’année passée? NON

25. Quelle a été ta plus grande découverte musicale? VINCENT VALLIÈRES QUE J'AI VRAIMENT DÉCOUVERT EN 2006, SINON, ÇA ÉTÉ ASSEZ TRANQUILLE DE CE CÔTÉ... IL Y A PLEIN DE CD QU'IL FAUDRAIT QUE J'ÉCOUTE PARCE QUE JE PENSE QUE J'AIMERAIS ÇA, MAIS ÇA ADONNE JAMAIS.

26. Qu’est-ce que tu as voulu et eu? UN NOUVEAU BÉBÉ

27. Qu’est-ce que tu as voulu et n’a pas eu? J'AURAIS VOULU FINIR MA MAITRISE, ET J'AURAIS PU D'AILLEURS, MAIS JE MANQUE UN BRIN DE MOTIVATION.

28. Quel a été ton film préféré cette année? JE N'EN AI VRAIMENT PAS VU BEAUCOUP... ÇA VA SUREMENT ÊTRE BABEL OU VOLVER QUAND JE VAIS FINIR PAR LES VOIR, EN ATTENDANT... J'AI BEAUCOUP AIMÉ L'AUDITION ET GOOD BYE LÉNINE (JE SUIS QUELQUE PEU EN RETARD POINT DE VUE NOUVEAUTÉ CINÉMA...)

29. Qu’est-ce que tu as fait pour ta fête, quel âge as-tu eu? J'AI EU 28 ANS EN SEPTEMBRE ET JE SUIS ALLÉE SOUPER AU RESTO AVEC MON AMOUREUX

30. Quelle est la chose qui aurait pu arriver et rendre cette année encore meilleure? QUE JE NE TRAVAILLE PAS!

31. Comment décrirais-tu ton concept de mode pour 2006? CONCEPT MODE? MOI? HAHAHAHA! EST BONNE!!!

32. Qu’est-ce qui a conservé ta santé mentale? MA SANTÉ MENTALE SE CONSERVE TRÈS BIEN TOUTE SEULE, CE QUI EST ASSEZ ÉTONNANT VU MES ANTÉCÉDENTS FAMILIAUX!!!

33. Sur quelle célébrité as-tu le plus fantasmé? AUCUNE EN PARTICULIER

34. De qui t’es-tu ennuyé? MA MÈRE, MA SOEUR

35. Qui est la meilleure nouvelle rencontre? LES FILLES DE MON GROUPE D'ENTRAIDE EN ALLAITEMENT, PLUSIEURS BELLES RENCONTRES

36. Quelle est une bonne leçon de vie que tu as apprise en 2006? VITE DE MÊME, SAIS PAS...

37. Quelles paroles de chanson décriraient ton année 2006? QUI DÉCRIT MON ANNÉE, JE NE SAIS PAS, MAIS JE METS LES PAROLES DE "REPÈRE TRANQUILLE" PARCE QUE C'EST MA PRÉFÉRÉE DE 2006, ET SI VOUS NE TROUVEZ PAS QUE C'EST UNE DES PLUS BELLES CHOSES AU MONDE, VOUS NE COMPRENEZ RIEN À RIEN :-P

Le repère tranquille
Paroles et musique : Vallières

Une chanson d'amour sur les ondes
Me fait penser à toi ma blonde
Le soleil brille encore
La route est facile
C'est l'automne dehors
Et je reviens fébrile

J'avais tellement à te dire
Je savais plus comment faire
J'ai préféré partir
J'ai préféré me taire

Une chanson d'amour
Comme une sonde
Me ramène à ton sourire ma blonde
Le feu brûle encore
Même si c'est fragile
Sortir du brouillard
Sur des mois et des milles

Et si je m'ennuie de toi
Je suis bien là-bas
Dans la paix et le doute
De chaque pouce d'autoroute

Une autre chanson d'amour
Sur la mappemonde
Une écrite juste pour toi ma blonde
Et une lueur s'éveille
En ces lieux paisibles
Je me tire du sommeil
Je ne suis plus en exil

Et si tout s'évapore
Et tout tient à un fil
T'es l'étoile t'es le port
T'es mon repère tranquille

mardi, décembre 19, 2006

Hâte et autres

J'ai hâte à Noël! J'me peux pu! J'aime Noël, la magie, les lumières, les odeurs, tout ce qui vient avec Noël. Cette année, pour la première fois, je ne serai pas dans ma petite Gaspésie pour Noël. Par contre, j'ai réussi à faire venir une partie de la Gaspésie ici. Ma mère et son chum vont passer Noël avec nous. Un petit Noël intime à cinq, le party de Noel de la belle-famille ne me disait rien qui vaille, et on soupe déjà chez la belle-mère le 25, mais sans les mononcles et les matantes. Si une foutue tempête de neige empêche mes invités de venir à Québec, je vous jure que Mère Nature va passer un mauvais quart d'heure. Ce serait bien le boutte que la neige tant attendue vienne gâcher mon party de Noël! Donc, cette année, pour la première fois, je reçois chez moi à Noël. Ce sera trop chouette. Tout est prévu dans ma petite tête.
24 au soir: Raclette au menu. Ce sera le Noël des adultes, Babe va se coucher comme d'habitude et nous, on va se bourrer la face et jouer aux cartes. Quelque chose comme ça.

25 au matin: Le Noël de Babe. Comme il sera plus en forme le 25 au matin que le 24 au soir, je préfère attendre là pour qu'il profite pleinement de la fête. Donc, super déjeuner de crêpes au chocolat (mélange tout prêt, reste juste à ajouter des oeufs, du lait et du gras! Merci Érico); panettone; bols de café au lait avec crème fouettée, cannelle et copeau de chocolat. On reste tous en pyjama et on déballe les cadeaux.

J'en rêve déjà tellement ça va être cool. Je vais me lancer dans les pâtisserie bientôt, Do m'a donné le goût!!

Et le 26 je pars en Gaspésie avec Babe, mon chum n'a pas de congé, fini le bon temps du cégep!

Il va être super ce Noël!

***

Babe a une dent qui pousse, sa 8e. Comme chaque fois qu'il a une dent, il a attrapé un rhume. J'aimerais bien connaître le lien entre les dents et le rhume, parce que vraiment, je ne vois pas. Pourtant, chaque dent = rhume. Le plus étrange dans tout ça, c'est que chaque fois que Babe a une dent qui arrive, moi aussi, j'ai le rhume! ça doit être ça l'amour inconditionnel ;-)

***

Demain, c'est ma dernière journée de travail avant les vacances, hip-hip-hip-hourra! Après ça, il me restera 52 jours avant mon congé de maternité. J'ai hâââte!

***

J'ai abandonné le porte-bébé cette semaine, l'expérience devenait de plus en plus désagréable. Alors j'ai testé mon petit trotteur et il marche comme un champion du monde! Il me tient la main et marche à côté de moi de la maison jusqu'à l'arrêt de bus. Il y a juste la pente entre le chemin Ste-Foy et la garderie qui est vraiment trop abrupte, mais sinon, ça va assez bien. Un peu moins rapide, mais bien. Dans le bus, c'est un peu rock n' roll, parce que monsieur est un vrai tortillon-frétillon! En plus d'être la guidoune des transports en commun!!! Il essaie de passer par-dessus les bancs, de me monter sur la tête pour danser, de courir dans l'allée, tout ça en faisant des sourires à tout le monde et en tentant de se faire des nouveaux amis. Une vraie guidoune, je vous dis!

vendredi, décembre 15, 2006

Moi, j'ai reçu un 'tit colis :-)

Ce midi en arrivant, j'avais une enveloppe qui m'attendais dont j'ai deviné le contenu avant même de la prendre dans mes mains. Le facteur l'avait laissée entre les deux portes, encore heureuse que les voisins ne l'ai pas volé!!! Il y avait aussi une gentille carte qui m'a fait très plaisir, avec photo d'une toute belle famille.
J'attends chéri avec impatience pour déguster le tout

Merci La Soumi, ça m'a fait vraiment très plaisir

jeudi, décembre 14, 2006

Danser sur du boumboum!

3e Rv chez la sage-femme ce matin. Rien à signaler, si ce n'est que j'ai pris 8 livres en 6 semaines, ce qui est normal pour une petite mère comme moi, de l'avis de ma sage-femme à qui j'ai évité de dire que c'était 8 livres de chocolat et de chips...
Babe a, pour la première fois de sa courte vie, danser sur du boum-boum: quand la sage-femme nous a fait entendre le coeur de Micro-Babe, Babe s'est mis à danser en suivant le beat du boum-boum. C'était vraiment beau à voir... sacré Babe!

Alors, prochain Rv, 25 janvier... je dois d'ici là me trouver quelqu'un qui va venir chez-moi pendant mon accouchement pour surveiller le Babe... Probablement ma belle-mère, ce qui implique de dire à mes beaux-parents que j'accouche chez-moi. Je repoussais l'échéance parce que j'entends déjà les commentaires insignifiants de mon beau-père, genre: D'après-moi tu vas mourir en accouchant! Il semble croire qu'un gynéco, c'est vraiment la meilleure invention depuis le bouton à 4 trous... Je devrais peut-être lui suggérer quelques lectures sur la question...

J'espère que mon chum va avoir acheté sa bagnole d'ici le prochain RV... ce matin j'ai manqué le bus de quelques secondes, donc moi et Babe avons attendu 1h dehors le suivant... Beurk!!! ça ne passe pas souvent un bus à St-Romuald!!!

mardi, décembre 12, 2006

Mission accomplie!

Hip-hip-hip-hourra!
J'ai pris en charge le petit journal des bénévoles de mon groupe d'entraide en allaitement il y a quelques temps, avec un très grand plaisir. Et, j'ai décidé de repartir à zéro et de tout refaire de A à Z, le lettrage, la mise en page, tout, tout, tout. N'ayant pas de ressource (l'ancienne version était fait dans word...) j'ai réussi à me dénicher un petit logiciel de mise en page gratuit, des trucs pour faire des logos, des lettrages et je me suis attelée à la tâche. Depuis deux semaines, j'ai mis énormément de temps là-dedans, parce que je voulais que tout soit impeccable de la mise en page à la correction. J'avais aussi le goût d'écrire quelques textes, question de me remémorer mon ancienne vie de journaliste. Je me suis fait plaisir, je me suis souvenue de tout le plaisir que j'ai à écrire, à voir mon nom imprimé à côté d'un texte. Et bien, mon petit journal à été imprimé hier, en noir et blanc malgré le fait qu'il soit bien plus joli en couleur, parce qu'on n'a pas les moyens de se payer une impression couleur. Et je suis vraiment contente du résultat. Il y a encore du travail à faire pour que ce soit parfait, mais j'ai réussi ce que je voulais faire.
Ça faisait longtemps que je n'avais pas accompli quelques choses qui me rendait fière (à part mon fils, évidemment!). Ce n'est pas grand chose, mais c'était un beau petit défi pour moi. J'ai déjà hâte au prochain numéro, j'ai déjà des idées de textes.

vendredi, décembre 08, 2006

Les hasards de la vie

Ma meilleure copine et moi avons toutes deux "essayé" 1 an 1/2 avant d'être enceinte de notre premier bébé.
Nous avons toutes deux eu, à 4 mois d'intervalle, un petit garçon, au CHUL, sans péridurale (quand on sait que 95% des femmes ont une péri au CHUL au premier bébé, c'est tout de même spécial)
Et je viens d'apprendre que, tout comme moi, elle est tombée enceinte de son deuxième bébé au premier mois d'essai.
Nos bébés auront encore cette fois-ci 4 mois de différence, donc nos garçons seront tous deux grands frères à 20 mois.

Il y a de ces hasards!

mardi, décembre 05, 2006

Joie! Joie! Joie!

Je suis un ti peu tannée de travailler. Je compte presque les heures qu'il me reste. Encore cinq jours avant Noël, dont seulement trois où Babe ira à la garderie. C'est bon pour le moral, ça va passer vite. Mais, j'appréhendais beaucoup le rush de janvier et février. Je trouve qu'enceinte jusqu'aux yeux, ce n'est pas le temps d'être accablée de stress. C'est pourquoi j'avais demandé à ma boss d'engager mon remplaçant dès janvier pour que je profite de sa présence pour prendre ça plus relax pour mes deux derniers mois. J'espérais qu'elle lui donne une petit 5h/sem, déjà ça, ça aurait été une grande aide et bien, vous savez quoi? Elle l'engage 20 HEURES. VINGT HEURES/SEMAINE!!! À nous deux, on va avoir une tâche de 40h/semaine. Je capote, je me roule à terre, j'ai presque une larme d'émotion au coin de l'oeil. Ça va tellement faire toute la différence du monde dans ma vie. Parce que la job stressante, bien dommage, mais c'est lui qui va la faire. Je vais profiter de la situation au max pour me garder la partie cool du boulot, lui laissant les tâches ingrates.
Oui, je suis totalement égoïste et ça me remplit de joie!

lundi, décembre 04, 2006

Tag!

Tag reçu de Nadia

6 choses weird à mon sujet. Il parait que je suis quelqu'un de quelque peu étrange, alors je n'ai pas eu trop de mal à trouver!

1) Ça me fait mal dans la bouche si je mange des toasts, il m'arrive même de saigner du palais.

2) Il y a des mots que je ne supporte pas de voir écrit, comme: Laboratoire. Je ne sais pas pourquoi quand je le vois, on dirait que ce mot se déforme et qu'il ne veux plus rien dire.

3) J'aimais bien intégrer des citations de La guerre des tuques dans mes travaux de Science politique.

4) J'ai une mémoire phénoménale pour des trucs totalement ridicules, comme l'habillement des gens. Je peux dire ce que tout le monde avait sur le dos dans telle ou telle occasion.

5) Ça ne me dérange pas que mon appart soit totalement bordélique, mais je suis incapable de supporter que mes rideaux soient croches!

6) J'ai peur de Jésus!

Voilà! Je passe le Tag à qui le voudra bien qui ne l'a pas fait encore!

vendredi, décembre 01, 2006

Photos

Quelques photos des deux derniers mois...

Un Babe en automne


Douceur en famille



Mon petit homme de ménage


Babe est un fan du Canadien, au grand désespoir de son Nordique de père


Babe le lutin

Babe le musicien



20 semaines de bédaine

jeudi, novembre 30, 2006

Un p'tit peu d'changements!

J'étais mûre pour un petit changement de look... C'est fait! Il me reste encore des petites choses à modifier, mais je crois avoir réussi à faire quelque chose qui me ressemble.

mardi, novembre 28, 2006

Cadeau de fille?

Je ne sais pas si c'est moi qui est poche en cadeaux de gars...

En plus d'une poupée - Ahhhhh! un cadeau de fille - nous avons acheté à Babe pour Noël un kit de ménage: un petit balai, une petite moppe, etc. J'en avais vu un super kit chez Jocus, mais il était épuisé alors je décide d'aller voir sur le site de Toys R us pour savoir s'ils en avaient. Super, j'en trouve un, et pas cher en plus. Je vais voir la description... que je vous laisse lire par vous-mêmes...




Calvaire... Est-ce que je viens d'être propulsée 40 ans en arrière moi là??
Ben coudonc, je suis allée l'acheter ailleurs, à 2 fois le prix d'ailleurs! Parce que ce n'était visiblement pas le cadeau que je cherchais. Moi, je voulais le cadeau idéal pour le petit garçon qui veut imiter papa!

vendredi, novembre 24, 2006

Grosse Matrix, gros pénix?

Excusez ce titre insignifiant, je n'ai pas pu résister!

Mon chum veut un char. Il semble penser que son statut de piéton l'a relégué au rang d'eunuque et il a besoin de quelques pistons pour se requinquer la virilité. Il parlait au départ d'une Yaris. Il a ensuite été séduit par la Versa. Là, il est rendu à penser Matrix. S'il ne l'achète pas bientôt sa foutue bagnole, il va finir par vouloir un autobus. Hier soir, il a réquisitionné les services de son paternel pour aller visiter des concessionnaire, étant un peu trop illettré du cheval-vapeur pour s'y aventurer tout seul. Il m'est revenu avec un beau stylo de Toyota, des listes de prix, des promesses de pneus d'hiver gratuits et encore plus mêlé qu'avant sur le choix de sa monture. La Versa est toujours dans la course, mais la Matrix a tellement d'espace de rangement (mon chum est drummer, alors son instrument doit entrer sans peine dans sa voiture, c'est la condition numéro 1). Alors il va devoir poursuivre ses recherches d'informations. Parce que depuis 2 mois, il passe ses temps libres sur le net à fouiller les sites de Toyota et Nissan, à feuilleter les Guides de l'auto comme d'autres des Playboy. En clair: Mon chum me trompe avec un char. Visiblement, je ne suffis plus à le faire sentir vraiment homme, ça lui prend plus de métal et de cylindres.
Mon chum va bientôt devenir un automobiliste. Cette race que je critique avec tant de plaisir. Et vous savez quoi... Je ne le dis pas trop fort, mais... je pense que j'ai hâte. Malgré le fait que conduire une voiture est probablement la chose que je déteste le plus faire au monde, je rêve du jour où je partirai le matin vers la garderie confortablement assise, avec Babe à l'arrière et les sacs sur le siège...
Comme le dit ma belle-mère: Ça va être un plus!

mercredi, novembre 22, 2006

Bibittes à sucre

Moi et mon chum sommes de vraies bibittes à sucres, à chocolat, à bonbons, à cochonneries. Depuis que je suis enceinte, je mangerais une palette de chocolat noir tous les soirs avant de me coucher. Et on dirait bien que Micro-Babe aime ça autant que son grand frère. Enceinte de Babe, la 1ère fois que mon chum l'a senti bouger avec sa main sur mon ventre, je venais d'engloutir 2 énormes morceaux de gateau au chocolat. Et bien, hier soir, en pleine réunion, après m'être envoyée plusieurs brownies derrière la cravate, v'là tu pas que Micro-Babe se met à me donner des coups dans la main. C'était tellement doux! J'avais cru le sentir avec ma main la semaine passée, mais ce n'était pas clair. Hier, ça l'était! Ça a duré longtemps en plus, au moins une demie-heure de petits coups tout mignon.
Je serai dans l'obligation de manger encore du chocolat ce soir question que mon homme puisse le sentir aussi ;-)

lundi, novembre 20, 2006

Vric-Vrac!

J'ai acheté un cadeau de Noël en fin de semaine. Oui, oui, moi, madame, je n'ai jamais acheté un cadeau avant le 20 décembre de toute ma vie, me voilà qui achète des cadeaux en novembre. Ça doit être les hormones...
***

Le Père Noël était chez Jean Coutu hier et il donnait du chocolat. N'écoutant que notre désir de se bourrer la face gratis, moi et mon amoureux avons décidé d'amener Babe rencontrer le Père Noël... Il n'a pas beaucoup aimé ça... Il y avait une photo qui venait avec ça, qu'on aura dans une semaine... On pourra voir Babe sur un des genoux du Père Noël qui hurle et son papa sur l'autre genou du Père Noël... Babe est une pauvre victime de la magie de Noël qui s'est emparée de sa mère.
***

J'ai acheté une caisse de clémentines du Maroc chez Métro hier et AVIS À TOUS: elles sont pleine de pépins ces s.a.l.o.p.e.s! C'était pareil l'an passé. Ça m'insulte tellement!
***

Je suis en train de réussir à convaincre ma mère de venir passer Noël à Québec, parce que, pour la 1ère fois de ma vie, je ne serai pas en Gaspésie le 24 au soir pour cause de chum qui n'a pas de vacances... Les cinq semaines de vacances du Cégep, c'était vraiment le bon temps!
***

Je suis en train de lire Nikolski de Nicolas Dickner dont j'avais entendu beaucoup de bien. Je vous le recommande fortement. Un petit livre léger, une écriture fine et intelligente. Je suis conquise!
***

Ma petite soeur va avoir 25 ans cette semaine. 25 ans! Ça me rajeunit pas!!!

vendredi, novembre 17, 2006

Commentaires de mi-temps

Demain, j'en serai à 20 semaines de grossesse. La moitié du parcours. Déjà. Qu'est-ce qu'il y a à dire rendu là? Bien peu de chose, finalement! Mise à part ma relaxine qui s'énerve, rien à signaler. Micro-Babe bouge beaucoup, très différemment de la façon dont Babe bougeait. Babe, il me chatouillait, Micro-Babe, il me boxe! J'ai abandonné mes bonnes habitudes de ma 1ère grossesse de badigeonnage de bedon avec de l'huile de pépin de raisin. Je n'ai pas eu de vergetures la première fois, je n'en aurai sûrement pas cette fois-ci! Je ne pense pas avoir énormément grossi malgré le fait que me taper un grilled-cheese et une palette de chocolat avant de me coucher soit devenu une habitude. J'ai encore quelques jeans qui me font, je vais les porter le plus longtemps possible parce que en matière de vêtements de maternité: 1) c'est laid! 2) les maudits pantalons ont jamais de poche qui ont de l'allure, c'est quoi là, enceinte, on peut pu traîner son 'tit change! et 3) c'est ÉNORME! Le X-small dans les pantalons qui sont supposés faire jusqu'à mi-grossesse et après la grossesse me font tout juste enceinte de 8 mois, sinon, ça tombe quand je marche. Tout ce qui a une bande élastique ne me fait jamais. Je m'en suis justement acheté une paire tout à l'heure, ils sont en spécial chez Thyme, alors aussi bien les acheter tout de suite, parce que moi, payer 65$ pour quelque chose que je vais porter un mois, c'est un peu contre mes principes! Alors mon magasinage de grossesse est fait... je m'achèterai quelque chandails pas chers dans les magasins de pétasses. Ça coûte presque rien et la mode est aux gilets très longs en tissu très extensible: l'idéal pour la femme enceinte!
J'ai décidé d'acheter une poupée à Babe pour Noël question d'en faire un fif... euh je veux dire de se pratiquer à jouer au petit-frère-petite-soeur, je ne sais pas trop comment amener la chose, il est encore petit. Comme il aime bien les poupées, je vais essayer d'amener ça de cette façon.
Alors voilà, je ne prends pas tellement de photos ces temps-ci, mais aussitôt que mon film est terminé, je vous montrerai le bidon en question.

mercredi, novembre 15, 2006

Relaxe, relaxine!

Le corps de la femme enceinte sécrète une sympathique hormone appelé relaxine qui fait... relaxer! En fait, elle induit une plus grande souplesse entre autres au niveau de la symphyse pubienne, qui se transforme en jello, pour faciliter l'ouverture du bassin et le passage de bébé. La souplesse ne se limite pas au bassin, en générale, les femmes enceintes sont plus souples. Pas très scientifique comme explication, mais ce sera suffisant pour les besoins de la cause. Mon p'tit body a la fâcheuse tendance à être accro à la relaxine et à en produire beaucoup. Enceinte de Babe, ça n'a commencé qu'à la 36 ou 37e semaine, alors j'avais tout le loisir de passer mes journées sur le sofa à manger des biscuits aux pépites de chocolat en écoutant les Mondiaux de sports aquatiques lorsque que ma symphyse jello m'empêchait de marcher à ma guise. Parce que, si la power relaxine me fait expulser le rejeton en claquant des doigts, elle a l'effet pervers de me contraindre assez sérieusement dans mes déplacements, sauf quand je me déplace à la nage, ce qui est peu commode au centre-ville.
Mais, v'là tu pas que mon espèce de relaxinomane de petit body a décidé de commencer à jouer à ça depuis quelques semaines. Je le mettrais bien en désintox quelques jours. Parce que là, je ne peux pas passer mes journées sur le sofa! Encore heureuse de ne travailler que 2 jours/semaine parce que le transport de mon gros Babe dans l'écharpe commence à me peser, et je n'ai pas vraiment d'alternative. Des poussettes dans les bus aux heures de pointe: non merci! Je ne suis pas à l'article de la mort et c'est vraiment le seul inconvénient que j'ai depuis le début de ma grossesse, mais c'est tout de même désagréable. Je suis trop souple! Même ma prof de yoga a du mal à comprendre comment je suis capable de plier autant! Pour le moment, j'arrive encore à faire croire à mon cerveau que je n'ai pas mal, je suis assez forte à ce petit jeu là! Mais, je me demande comment je vais faire rendu à 8 mois de grossesse pour me trimballer avec mon porte-bébé. Parce que, oui, ça fait mal et oui ma démarche est plutôt ralentie et oui, oui, oui j'hais ça me sentir limitée.
Est-ce qu'on peut se mettre sur la CSST pour cause de souplesse excessive?

mercredi, novembre 08, 2006

Le vieux bum

Il y a 2 ans, j'ai rencontré un vieux bum aux yeux bleus qui est devenu mon ami. Il était chansonnier dans un évènement où je n'étais pas invitée, mais où ma mère avait décidé de m'emmener, vu mes si courtes présences à ses côtés en Gaspésie. Il avait plus du double de mon âge, 10 ans de plus que ma mère, en fait. Mais, on est devenu amis. Il avait connu mon père, comme tous les vieux bums des environs. On a passé la soirée ensemble, à fumer des clopes, moi à me pinter de Boréale cuivrée, meilleure rapport prix/alcool qui soit, lui à boire sa .5. C'est un alcoolo repenti le vieux bum. C'est pas mal tout ce qu'on peut imaginer repenti, en vrai. On peut lire dans son regard transparent les abus, la prison, la souffrance, ses enfants avec qui il n'a aucun contact. Une vie loin derrière qui ne me regarde pas. Aujourd'hui il a le regard franc et le coeur pur. Il a une voix de cigarette et de whisky, de longs cheveux gris et toujours sa guitare à la main. J'aime bien les vieux bums, parce qu'ils ne parlent pas à travers leurs chapeaux, parce qu'ils savent. Ce type, je l'adore. La journée de notre première rencontre, j'ai dit à ma mère: "Ça te ferait un beau chum!!". Elle a dit: oui. Ma mère aussi, elle aime les vieux bums. Pendant 2 ans, ça été le running gag dans ma famille. Pis, maman, as-tu vu le vieux bum? Et ben, vous savez quoi? Appelez-moi Cupidon si vous voulez, ça fait 2 mois que ma mère et le vieux bum filent le parfait amour. Elle qui avait renoncé à le trouver après le dernier trou de cul en lice. Et je pense que c'est le bon cette fois.

lundi, novembre 06, 2006

De neige et de Timbits

Première neige down-town Québec cette nuit. J'aime la neige. J'adore la première. Ce matin particulièrement quand j'ai découvert en même temps que mon fils ce tapis blanc dans ma cours arrière. Depuis quelques semaines j'attendais ce moment, comme une petite fille qui attend le Père Noël: je voulais voir les yeux de mon fils à la vue de cette première neige dont il aurait vraiment conscience. Mon attente n'aura pas été vaine. Babe est resté bouche bée. Comme tous les matins, après le bisou et le câlin, Babe me pointe d'abord son carillon pour qu'on aille le faire carillonner et ensuite la fenêtre question d'écornifler un brin. C'est les yeux grands ouverts qu'il a accueilli cette chose blanche par terre. Il aurait passé l'avant-midi devant sa fenêtre, je crois. Quel beau moment que de le voir si émerveillé. Malheureusement pour moi, je travaille ce matin et c'est sa grand-maman qui va le voir pour la première fois jouer avec cette petite neige qui sera sûrement disparue demain. J'ai déjà hâte à la prochaine.
***

Mon bedon est passé en fin de semaine du stade bourrelet au stade bedaine. D'un coup. Bang! Je pense que c'est du à une orgie de Timbits. Pourquoi, chaque fois que j'ai une réunion quelqu'un arrive avec une boite de Timbits, hein? Pourquoi? Moi, j'étais arrivée là sagement munie de mes clémentines et me voilà qui m'empiffre de boules de gras.

"Perline: Alors les enfants, vous savez pourquoi madame Coucou a grossi?

Pruneau: Parce qu'elle a trop mangé de racamoni?"

C'était peut-être des Timbits aussi!

jeudi, novembre 02, 2006

RV #2

J'ai eu mon 2e RV avec ma sage-femme aujourd'hui. Tout va bien, je suis contente. Je trouvais que ma bedaine était sortie vite, mais que finalement, je ne grossissais pas, mais tout est parfait et je grossis :-) J'ai pris 6.5 livres depuis le début, la moitié moins qu'à Babe au même moment, mais je suis partie avec 10 livres en plus. Micro-Babe grouille comme une grenouille et j'ai encore entendu son petit coeur qui bat. Visiblement il est pétant de santé et moi aussi. J'ai eu toute la documentation pour l'accouchement à la maison, le matériel à avoir et tout. Ça rend la chose encore plus vrai. On a pris la décision de ne pas passer d'échographie, ma sage-femme est tout à fait d'accord avec notre choix. Les gens semblent trouver ça farfelu... je ne vois pas pourquoi. Tout va bien, alors pourquoi je passerais une écho? Je veux dire, même si je vois qu'il lui manque un bras, est-ce que je vais me faire avorter pour ça? Non, et en prime je vais avoir gâché ma grossesse! On ne veut pas non plus savoir le sexe et quoi qu'il advienne, on le garde. Donc, on a jugé que l'écho était superflue, encouragé par toutes les études récentes qui prouvent les dommages que peuvent causer les échographie trop fréquentes au foetus. Donc, voilà pour nos raisons.
C'est pas mal tout pour les nouvelles de ma grossesse... quand ça va bien, il n'y a pas grand chose à dire... Je suis en super forme, je marche beaucoup, je fais du yoga et je rentre encore dans mes jeans! Ah oui, et mon nombril ressemble à un hamburger!

mercredi, novembre 01, 2006

15 mois

Mon Babe va avoir 15 mois demain, déjà. Mon petit bébé d'amour, ma crapule, mon géant-nain. Il est encore si petit et déjà si grand. Ses premiers pas sont déjà loin derrière, ses premiers mots sont, au contraire, si timides. Pour ses 15 mois, sa 7e dents à décidé de se pointer l'émail. Pas trop pressé du dentier mon Babe. Son corps doit être trop occupé à fabriquer toute cette masse de blonds cheveux et d'ongles d'orteils dont la coupe est si souvent nécessaire.
Il est spécial mon Babe. On me le dit souvent. Je le crois aussi, évidemment sans objectivité aucune. C'est toute la douceur du monde concentré dans un p'tit bout d'homme. Il aime les câlins, donner des bisous, faire des coll'à-coll'à-trois avec papa et maman. Il aime se faire chatouiller, qu'on court vers lui à quatre pattes pour l'attraper, mettre des blocs de différentes formes dans les bons trous, nager, passer le balai, faire la vaisselle, imiter papa, faire des bye bye et qu'on lui en fasse en retour, glisser et se balancer, ouvrir et fermer les portes, les tiroirs, se faire lire des histoires, se cacher dans le bureau pour aller jouer avec le téléphone et le clavier de l'ordi, faire semblant de parler au téléphone, s'asseoir sur le dos de papa, jouer du drum, danser. Il est très rieur, enjoué, coquin, curieux, séducteur. C'est un ange, une soie, un amour.
Je profite de chaque seconde avec Babe qui ne sera plus enfant unique dans 5 mois, pendant que mon coeur est encore tout à lui. Dans 5 mois, il sera grand frère. Le meilleur grand frère qui soit, sans aucun doute.
Je l'aime ce Babe, d'un amour pur. Je l'aime de m'aimer. Je l'aime de rire de mes folies. Je l'aime de me faire rire. Je l'aime de m'avoir donner la chance de découvrir quel père extraordinaire est mon amoureux. Je l'aime, c'est tout!
Bon 15e, Babe!

lundi, octobre 30, 2006

La nuit où le jouet a ri de moi

Mon fils fait ses nuits. Ses jouets: non!
La nuit dernière, 4h11, une petite chanson me réveille. Je pense que ce doit être Babe qui s'est réveillé et qui a fait jouer son aquarium pour se rendormir. Mais, non, il me semble que le bruit m'irrite. Ce n'est pas du tout le son de son aquarium ça, c'est plutôt
"Cerf, cerf, ouvre-moi
Ou le chasseur me tuera
Lapin, lapin, entre et vient
Me serrer la main"

Grrr. C'est le Super Livre enchanté que mère-grand a offert à mon fils et que j'haïs au moins autant qu'il a pu l'aimer. Il n'y a pas de bouton "Arrêt" sur ce jouet et ça prend un tournevis pour enlever les piles. Aussi bien dire que c'est fait exprès pour taper sur les nerfs. Il y a bien un volume bas, mais il est tout de même assez fort et après 2h de cerf, cerf ouvre-moi, et bien moi, j'ai envie d'ouvrir la porte et de lancer le livre au bout de mes bras. Bref. Babe ne joue plus vraiment avec alors il est au fond du coffre à jouet. Mais, le v'là tu pas qui me nargue en pleine nuit. Salaud!
J'attends un peu, voir s'il ne va pas se taire tout seul. Non. Je me lève donc pour aller fouiller dans le coffre à jouet. Aussitôt arrivée au dit coffre, le livre enchanté se tait. Je retourne donc me coucher. Je n'ai pas poser ma tête sur l'oreiller que ce truc repart de plus belle. Là, ça va faire! Je ne vais pas me faire prendre pour une tarte plus longtemps par un jouet! Alors je commence une fouille en règle du coffre à jouet et je finis, sans accrocher tous les autres jouets qui chantent, bravo, à mettre la main sur le coquin qui se fait fermer assez sérieusement. Je prends soin de ne pas le remettre dans le coffre et que rien n'y touche pour être certaine qu'il ne me refasse pas le coup.
Non, mais!!

***

Et parlant de me faire prendre pour une épaisse. Mon proprio est un énergumène. Un abruti. Un insignifiant. Un X-acto, il appelle ça un hexagone, ça vous donne une idée?! Hier, il appelle chez-nous et dit à mon chum qu'il pourrait nous vendre le bloc (c'est une maison, on a tout le rez-de-chaussé et il y a 2 apparts en haut). Mon chum dit que ce n'est pas dans nos plans, mais il l'entretient pendant 15 bonnes minutes. Je n'étais pas là à ce moment. Il rappelle dans la soirée et me radote encore le même baratin.
"Je vous fait ça à 200 000$. Quelle aubaine. En plein centre-ville en plus. Vous êtes gagnants sur toute la ligne. Moi, des offres j'en ai des tonnes et je vous l'offre à vous ma bande de chanceux. Vous savez, si je le vends à quelqu'un d'autre, ils vont sûrement vouloir être proprio-occupant et vous sacrer dehors. Et en plus, là je refais la toiture et après, il n'y aura plus de réno à faire. Une offre exceptionnelle, les amis, croyez-moi."
Et je l'entends pitonner sur sa calculatrice en même temps. Je n'ai pas le temps de placer un mot qu'il me parle d'hypothèque, de notaire.
Non, mais. Tu me prends vraiment pour une imbécile heureuse! Pas de réno à faire? Les fenêtres sont pourries, il n'y a pas de ventilo dans les salles de bain et on a une vieille cave qui prend l'eau. Résultat: le taux d'humidité est tel que les murs doivent être moisis. Le fournaise doit être à la veille de rendre l'âme. La moitié de l'appart est mal isolé et il fait facilement 3 degrés plus froid que dans l'autre moitié, ce qui l'hiver, fait une méchante différence. La toilette avale mal. Les planchers ont été mal posés. Et je ne sais pas dans quel état sont les logements en haut.
Tu veux vendre à quelqu'un qui va prendre notre appart et nous jeter dehors? Vas-y fort mon ti-Gilles. Vas-y fort!

***

Toujours dans la catégorie un peu épaisse. Demain, c'est l'halloween et je vais froidement utiliser mon fils comme appât à bonbons. J'aime ça moi les bonbons gratuit. J'ai passé l'halloween jusqu'au cégep, mais là, il semble que je sois trop vieille. Qu'à cela ne tienne, Babe va m'organiser ça. Personne ne va résister à sa tronche de singe, c'est sûr et à moi chips, chocolats, tires et autres cochonneries. Quelle maman diabolique je fais!

vendredi, octobre 27, 2006

Jasons bouffe

Pris un peu partout, question de passer le temps pendant que mon scanner travaille à ma place!

Votre plat favori : Sushis

Ce que vous détestez le plus : Les plats surgelés. Beurk!

Celui que vous cuisinez le mieux : Enchiladas. Je suis assez hot en potage et en pizza aussi.

Celui qui vous rappelle votre enfance : Le soupe aux légumes

Votre légume préféré : Asperges avec marinage à l'orange

Votre fruit préféré : Framboises

Ce qui vous fait perdre le contrôle : Beaucoup trop de choses.Je suis TRÈS gourmande. Les desserts, le sushi, le bon vin, les bons fromages. Tout ce qui est bon finalement.

Ce qui vous cause la nausée : Les cornichons. Si mon homme en mange c'est la grève des bisous jusqu'au lendemain. C'est répugnant.

Votre goût de riche : Le homard

Votre nourriture confort : Soupe aux légumes

jeudi, octobre 26, 2006

Alléluia!

Les autobus de la ville de Québec cachent une faune hétéroclite. Mes nombreux déplacements me donne l'occasion de rencontrer des gens de toutes sortes. Aujourd'hui, conversation à la limite de l'ésotérique!

Moi: Babe, donne-pas de coup de pied aux gens, mon coeur

Dame: Ohhhhh! Quelle belle petite fille.

Moi: Merci (je ne m'obstine plus à ce sujet)

Dame: Elle est spéciale hein, cet enfant-là?

Moi: Euh... oui, oui. On me dit ça souvent.

Dame: On le voit qu'elle est aimé. Il y a des enfants beaux qui ne sont pas aimés et d'autres qui sont aimés. Ça se voit tout de suite ces choses-là. Je vous le dis, votre fille, elle est très spéciale.

Moi (qui me demande si je dois commencer à avoir peur): Ah, pour l'aimer, je l'aime.

Dame: Elle s'appelle comment?

Moi: Marie (ben quoi, c'est ce qui se rapproche le plus)

Dame: Elle a quel âge?

Moi: Il.. euh... ben... elle (ouf, j'ai failli être obligée de lui dire que ça faisait 5 minutes que je lui mentais au sujet du sexe de mon fils) presque 15 mois.

Dame: C'est votre première?

Moi: oui, mais j'en attends un 2e.

Dame: Ah! Oh! Ah! Super! Comment c'est formidable! Avez-vous les conditions pour ça?

Moi: Ben, euh... on n'est pas trop riches, mais oui, ça va.

Dame: Non, mais vous avez un conjoint, vous êtes heureux?

Moi (Fiou, elle ne parlait pas d'argent): Oui, oui, super.

Dame: Vous allez voir, vous aurez jamais de problème dans la vie

Moi (quoi là? c'est une sorcière?): euh... merci!

Dame: Je m'en vais à l'eucharistie et je vais le faire pour vous aujourd'hui, pour que vous n'ayez jamais de problème.

Moi: Merci, merci. Bon, il faut descendre. Bye!

Là, je me sens un peu cheap. La femme, elle va prier pour moi et tout et moi je lui dit que ma fille s'appelle Marie. Non, mais si Dieu lui dit que je lui ai raconté un mensonge, peut-être qu'elle va me lancer un sort ou je ne sais pas trop.

Mon opinion est toujours partagée sur des gens comme ça (parce que ça arrive souvent, je dois avoir "Sauvez mon âme" écrit dans le front). D'un côté, je suis vraiment touchée qu'elle prenne un moment pour penser à moi, mais d'un autre côté, c'est à la limite de me faire peur des affaires comme ça. Moi et l'eucharistie...

mardi, octobre 24, 2006

J'me congratule, et toi?

Je réfléchissais dernièrement à mon comportement, à ma façon de me féliciter quand je trouve que je le mérite, à ma façon de partager avec mon entourage ce que je considère comme étant des réussites dans ma vie. À ma façon de m'aimer, de ne pas avoir des complexes. Je me demandais si les gens me trouvais prétentieuse. En fait, je ne me le demandais pas vraiment, je suis certaine que oui. Je me demandais surtout si j'étais réellement une sale petite prétentieuse. Et bien, je vous le donne en mille: Non! Pourquoi est-ce si mal vu de savoir reconnaître autant ses points forts que ses points faibles? D'être fière de soi? De se trouver jolie? Pourquoi les gens sont toujours portés à être si durs envers eux-mêmes? À souligner au crayon gras leurs erreurs, à ressasser toujours les mêmes rengaines de culpabilité? À passer leur temps devant le miroir à chercher la bête noire, le défaut? Moi, ça m'énerve cette attitude. Ça me gruge. Pas que je sois super optimiste ou idéaliste. Pas du tout. Je ne passe pas mes journées à me dire que je suis donc belle, donc fine, donc intelligente, donc la plus parfaite maman, donc la plus merveilleuse blonde. Vraiment pas. Je connais TRÈS bien mes défauts. Mais je connais aussi mes qualités et c'est sur elles que je préfère miser. C'est un peu moins looser, non? Et si je ne me valorise pas moi-même, je vais attendre que quelqu'un d'autre le fasse? Je vais passer mes journée à dire que je suis conne pour que quelqu'un, enfin, vienne me dire que je suis intelligente? Je vais dire à tous les gens que je rencontre que je suis grosse et laide en attendant d'entendre quelqu'un me dire le contraire? No way!
Je ne pense pas être une maman parfaite, loin de là. Mais quand je fais quelque chose et que je sais que j'ai fait exactement ce qu'il fallait, et bien, je suis fière de moi. Et ce ne sont pas des trucs sensationnels, juste la petite vie qui va. Des exemples: Mon fils, à partir du moment où il a eu des dents, à 9 mois, ne mangeait pas. Ni purée, ni morceau, il ne voulait rien savoir. Et bien, je n'ai jamais insisté, me disant que s'il avait faim, il mangerait. J'ai essayé pendant tout ce temps de lui montrer le plaisir que j'avais à manger, le plaisir des couleurs différentes dans l'assiette. Et bien depuis 2-3 mois, mon fils mange comme un véritable champion. Il mange de tout et en quantité. Il mange avec plaisir, les repas sont toujours un moment de bonheur en famille, une petite fête chaque fois. Et bien, moi, je me donne du crédit pour ça. Je me dit que j'ai fait ce qu'il fallait. Et je me dis aussi que ma belle-mère l'a dans les dents, elle qui ne me lâchait pas avec le fait que mon fils n'ouvrait pas la bouche et je dois admettre que ça me fait assez plaisir.
Il y a pleins d'autres petits exemples comme ça qui font que je suis comblée. Des petites victoires quotidiennes, comme une petite caresse sur ma vie.

Félicitez-vous, c'est bon!

jeudi, octobre 19, 2006

Ça fait mal!!!

Comme je suis maintenant une adulte, je viens d'organiser le remboursement de ma dette d'étude... et tout ce que j'ai à dire c'est: AYOYE!!!!! J'ai eu ben du fun, j'ai lancé mon argent par les fenêtres, et je ne le regrette pas une seconde, tant qu'à avoir du blé aussi bien le dépenser... Mais... À partir de ce soir et pour les 15 prochaines années, je verserai la modique somme de 60$/semaine en remboursement de prêts et bourses. Ça, c'est entre 240$ et 300$ par mois jusqu'à ce que j'ai 43 ans. Je ne sais pas trop comment je vais y arriver parce que je n'ai absolument pas cet argent, mais comme je ne l'aurai sans doute jamais, il ne me sert à rien de demander un remboursement différé, mieux vaut en finir au plus vite.

Ça fait mal!

vendredi, octobre 13, 2006

Vrac de vendredi 13

Ce soir je vais souper avec mon amoureux au resto. Juste moi et lui. Au Café du clocher penché, sans doute le meilleur resto de Québec, et pas si cher en plus. J'en ai jamais trouvé de meilleur encore. On aurait pu essayer autre chose, pour faire changement. Le Largo et l'Utopia me titillaient, mais bon, comme je vais au resto avec mon amoureux environ une fois par année, ce n'est pas le moment d'être déçu, hein? Alors on y va pour une formule gagnante.
J'AI HÂTE!!!

Après, direction cinéma. Il n'y a rien de très inspirant à l'affiche, mais pas grave. De toute façon, je vais surement m'endormir avant la fin!!

***

Demain, j'en serai à 15 semaines de grossesse. Le temps file et je n'ai pas le temps d'en profiter. Je suis en grande forme, mais j'ai TOUJOURS faim. Alors, je mange!! Je le sens déjà bouger depuis quelques semaines, quand je relaxe, c'est-à-dire une fois par semaine! C'est encore une sensation toute délicate, subtile, un effleurement. J'ai senti Babe plus tard, mais à 15 semaines, je le sentais très franchement, il donnait des petits coups déjà. Nano-Babe est plus discret.
J'ai hâte d'aller fouiller dans mes boites de vêtements pour micro-Babe, de revoir le petit pyjama jaune, le plus mini de tous les pyjamas. J'ai hâte de le laver et de le plier pour le ranger dans un tiroir. Je réalise d'ailleurs que... je n'ai pas de tiroir disponible. Nano-babe dormira dans notre chambre jusqu'à ce qu'on déménage, mais je n'ai pas l'ombre d'une idée où je vais ranger ses trucs. L'espace à changement de couches va demeurer dans la chambre de Babe, mais il va falloir que je trouve un petit coin pour mettre une 2e commode...

***

Fait frette.

***

jeudi, octobre 12, 2006

Mon homme des bois

Retour à la vraie vie après une longue fin de semaine perdue dans le bois en famille. Quel bonheur. Je suis plus zen, j'ai laissé un peu de mon stress là-bas et comme la mi-session arrive, je vais enfin pouvoir souffler un peu. Ça faisait longtemps qu'on ne s'était pas retrouvés ensemble moi, mon chum et Babe pour TROIS jours consécutifs, avec en plus, rien d'autre à faire que de couper du bois et jouer dans les feuilles mortes. Mon chum était beau. Ses yeux ont la même couleur que sa chemise de jobber. Dans le bois, mon homme, il rayonne autant que derrière son drum. Il se fond dans le décor. Mon homme, il est beau avec des bottes de travail et une hache dans les main, avec une goutte de sueur qui coule sur sa tempe et son grand sourire d'Ovila-Pronovost-gros-gin-en-moins.
Babe aussi est visiblement un homme des bois. Le grand air lui a fait du bien. Il a pu courir à son goût. Il a dormi comme un champion et mangé comme un ogre. Il mange tellement... un vrai petit cochon graisseux!
Ça nous a fait du bien cette fin de semaine, à entendre couler la rivière. Et quelle température en plus.
Je suis d'attaque pour finir la session, ressourcée.

jeudi, octobre 05, 2006

Nouvelles photos

Je suis un grand garçon


Regardez, j'ai de belles pantoufles


J'aide toujours maman à faire la vaisselle


Mon petit bidonnot à 8 et 13 semaines

lundi, octobre 02, 2006

Féministe? Vraiment?!

Suite à l'entrevue de Benoite Groulx hier à Tout le monde en parle, j'ai le féminisme qui me pique un peu. Cette femme brillante et cultivée (non, mais un rêve avoir une mère-grand qui parle de latin!) figure de proue d'un certain féminisme m'a fait un peu bondir avec son affirmation qu'une femme ne doit pas rester à la maison. Euh... le féminisme, ce n'est pas justement avoir le choix? Oui, les féministes ont du se battre pour permettre aux femmes d'avoir accès à une carrière, mais ce n'était pas, il me semble pour que toutes doivent absolument avoir une carrière. Le but du féminisme, n'était-il pas que les femme qui le DÉSIRENT, puisse avoir accès au marché du travail. Qu'une femme qui décide de rester à la maison soit dépassée, réactionnaire, anti-féministe et à la limite, idiote, moi, ça me fait mal à mon féminisme. Pour moi, cette façon de pensée n'est pas féministe. Ça ne peut, ça ne doit pas être ça le féminisme. Qu'on dise que toutes les femmes doivent rester à maison ou qu'on disent que toutes les femmes doivent travailler, c'est la même vision étroite.
Je considère que je suis féministe. J'ai profité abondamment des luttes passées des femmes. J'ai quitté tôt la maison, j'ai fait des études dans des domaines encore majoritairement masculins, j'ai toujours touché le même salaire que mes collègues masculins. Je n'ai jamais senti la moindre discrimination eu égard à mon sexe. Moi, je suis féministe et je choisis de passer plus de temps avec mon fils qu'à mon boulot. Moi, je suis féministe, et si ce n'était pas de ma dette d'étude, je choisirais de rester à la maison. Je trouve que décider de rester à la maison, par choix, pour se consacrer à sa famille est un geste éminemment féministe. Parce qu'il y a encore les préjugés de la boniche de service qui passe sa journée à torcher et qui n'a aucune vie intellectuelle ni sociale. Moi, je suis féministe et je ne trouve pas que l'avortement, c'est vraiment une super preuve de l'émancipation de la femme et de son contrôle sur son corps. Moi, je suis féministe et je ne trouve pas qu'allaiter c'est une prison. Moi, je suis féministe et si ça me tente, un bon soir, je vais préparer le souper de mon homme.
Benoite Groulx peut bien penser ce qu'elle veut. Moi, je suis féministe!

samedi, septembre 30, 2006

La grasse matinée

Je suis une grosse dormeuse et une grosse paresseuse. Mon homme aussi. Et, fort heureusement, Babe a hérité de ces belles qualités! Quand j'étais enceinte, je me disais que j'allais profiter de ce temps sans enfant pour faire le plein des petits matins tranquilles, des lever à 10h, des déjeuner qui s'étirent jusqu'au dîner. Et bien, Surprise! Les grasses matinées sont peut-être un peu moins grasses, mais elles existent toujours. Il y a des gens qui appellent ici à 8h le samedi matin, en se disant: Ils doivent être debout, ils ont un bébé. Erreur! Ici, le samedi matin à 8h, tout le monde dort. Ce n'est pas comme ça tous les matins, bien sûr. Mais les matins comme ce matin sont de vrais petits moments de bonheur. Moi et mon chum nous sommes ouverts les yeux vers 8h30, toujours pas de gazouillis du côté de monsieur Babe. Il s'est réveillé à 9h les yeux pétillants et le rire coquin. Et après un gros dodo, quoi de mieux que de déjeuner pendant loooongtemps, boire son déca douuuucement, lire son journal trannnnquillement. Pendant que Babe mange ses toasts, lance ses toasts, me donne des bouchées de ses toasts.
Des petits matins en famille comme ça, c'est génial.
Et un Babe qui se lève à 9h, c'est génial!

vendredi, septembre 29, 2006

C'est la journée de questionnaires!

Alors répondons!
Pris chez Chocolyane

1- Au dodo genre cuillère ou genre solitaire? : Solitaire. Collée, j'ai trop chaud. On va finir comme un vieux couple qui fait chambre à part, j'te gage!
2- Ce que dirait de toi ton ( ou ta) meilleure amie? : Ma meilleure amie: "T'as beau accoucher chez vous, mais invite-moi pas, ok!"
3- Dans le doute tu...? : Frenches! C'est notre devise à moi et ma soeur... dans le doute, frenche.
4- Le pire défaut selon toi? : La bêtise!
5- La plus belle qualité que doit posséder l'élu(e) de ton coeur? : La culture
6- Le film le plus poche que tu as vu? : Sign
7- La première chose que tu fais en te levant le matin? : Mettre mes lunettes et courir faire pipi.
8- Qu'est-ce qu'il y a présentement derrière toi? : Une porte
9- La dernière personne avec qui tu as parlé? : La responsable du secteur Art et musique à la bibli
10- À qui lancerais- tu une tarte en plein visage? : Aux étudiants qui pensent que j'ai juste eux de qui m'occuper.

mercredi, septembre 27, 2006

Billet spécial pour me faire souhaiter bonne fête!

:-))

Oui, oui, je suis un gros bébé la-la qui veut que tout le monde lui sorte ballons et serpentins le jour de son anniversaire. Ben quoi!

mardi, septembre 26, 2006

Comme ma maman

Mon petit Babe d'amour est plutôt drôle ces temps-ci... il joue à la maman avec moi!!!
Quand il boit, il me tend son gobelet pour que j'en prenne une gorgée
Quand il mange, il me tend des morceaux pour que j'en mange
Quand je cuisine, il faut qu'il soit debout à côté de moi avec un bol et une cuillère
Quand je fais la vaisselle, il est sur une chaise entre moi et le lavabo avec sa mopette.

C'est tellement adorable. Et il imite, il imite...

Quand on se peigne, il se peigne
Quand on tousse, il tousse
Quand il prend une gorgée de lait, il s'est mis à faire "aahhh" en terminant, comme s'il avait été hyper assoiffé

Et quand il mange... il met ses pieds sur la table! Bon, oui, je fais ça des fois, mais je suis sûre, sûre, sûre à 100% de n'avoir jamais fait ça devant lui. Ça je crois que c'est génétique, héhé.

samedi, septembre 23, 2006

Babe le singe!

Grâce à Oknotok, j'ai découvert les délicieux costumes d'Halloween de Old Navy... Ils sont arrivés!!! Alors pour Chocolyane qui se peut pu et pour les autres aussi, voici mon petit singe d'Halloween. Désolé pour la qualité, ce sont des captures de ma caméra vidéo.

Que d'argent dépensé pour rien, mais que de cuuuute!





jeudi, septembre 21, 2006

À qui l'p'tit coeur après 9h.

C'est à moi!!
Il bat pour vrai mon p'tit coeur. Je l'ai entendu. Même émotion que la première fois, tellement magique. Je l'aime encore plus fort, parce que je sais qu'il est là pour vrai maintenant.
Moi et Babe sommes allés à St-Romu ce matin. Ça voyage bien, 20 minutes de l'université en bus, avec en prime les commentaires du chauffeur sur la natalité au Québec. Ma sage-femme est GÉ-NI-ALE! Au premier regard, je l'aimais déjà. Une femme "de la vieille école" comme elle dit. Une perle. Et moi, une personne qui me dit exactement ce que je veux entendre, ça fait toujours mon bonheur. On a surtout jasé, de moi. De ma vision de l'accouchement. Selon la grosseur de mon utérus, ma date présumée de conception serait la bonne. Évidemment, à 2 semaines près, il y a toujours place a l'erreur. Mais je ne veux pas d'écho de datation, malgré le risque d'accoucher à 38 semaines de grossesse réelles, alors que ma date prévue d'accouchement indiquerait 36. 36 semaines, ça signifie: prématuré, hôpital, gossage intense! Mais, je ne pense pas que je me trompe dans mes dates.
Or, donc, tout va bien côté bedondaine. Babe a pu entendre quelques secondes le doux son du coeur de Nano-Babe, mais il était plus intéressé à vider les armoires à la recherche de pot-à-pipi en plastique.
J'ai aussi commencé mon yoga prénatal hier soir. Joie et bonheur de relaxer. J'en ai bien besoin par les temps qui courent. J'ai l'impression de ne pas avoir le temps de me regarder pousser le nombril. On dirait que je ne profite de rien de cette grossesse, que je néglige mon beau Babe adoré. C'est ça les débuts de session, c'est toujours pareil et ça dure seulement deux mois, après je relaxe. Alors, le yoga est très bienvenu dans mon horaire, même si je dois y aller en courant en arrivant de travailler!
Alors voila les dernières nouvelles de mon petit bedon.

lundi, septembre 18, 2006

Un prénom

J'aime bien voir le visage des gens quand je leur dis le nom de mon fils. Il y a bien quelques "Ah! J'aime ça". Mais généralement, les commentaires vont du silence total, à "Ah! bon!", "Ah ben, c'est original hein!", ou "Ehhh, ouin, ouin, c'est beau" tous agrémentés d'une paire d'yeux sortie de la tête, semblant dire: Pauvre ti-gars. Ça me fait rire, surtout considérant le fait que je trouve sûrement laid moi aussi le prénoms de leurs enfants. Je ne ferai pas la liste des pires prénoms sur terre pour ne froisser personne, mais disons que dans la liste des prénoms les plus populaires selon la RRQ, il y en a plusieurs que je considère comme étant des horreurs. Mon fils n'aura pas beaucoup d'amis qui porteront son prénom. Ils sont six nés en 2005 à le porter. Je ne voulais pas un prénom commun pour mon garçon, portant moi-même le prénom que 30% des filles de ma génération doivent porter, agrémenter d'un nom de famille tout aussi commun, sûrement pas loin de Tremblay dans la liste. Le prénom de mon fils n'est pas commun, non, du moins pas chez les moins de 55 ans. Mais ce n'est pas non plus une étrangeté ou une invention. Le prénom de mon fils, je l'aime, je l'adore. Ça été un coup de coeur immense. Nous voulions un prénom qui sonne résolument francophone, un prénom doux et pas trop courant. Le choix s'est imposé de lui-même quand nous l'avons vu, écrit dans les remerciements du livre "Pour une naissance heureuse" d'Isabelle Brabant. Restait à voir si le prénom allait bien aller avec le bébé, nous avions quelques choix en réserve, au cas. Le prénom de mon fils, il goûte le soleil, il sent la mer, il m'enivre comme le Pastis.
Mon fils, il a le plus beau des prénoms. Le prénom qui lui était destiné, celui qui lui colle à la peau.
Quoi, vous ne l'aimez pas le prénom de mon fils? Et bien, je m'en fiche!

samedi, septembre 16, 2006

mardi, septembre 12, 2006

Avantage collatéral

Les couches de coton, on dit que c'est écologique, doux pour les foufounes, économique. Mais il y a quelque chose que l'on ne dit pas, qu'on ne m'a jamais dit à moi et qui aurait suffit à me convaincre de me convertir plus tôt:

Une poubelle exempte de couches pleine de marde, esti que ça sent bon!!!

dimanche, septembre 10, 2006

La vie, la vie...

Malgré tous nos souhaits, nos espérances, nos rêves, quand la vie décide du chemin quelle veut prendre, on a pas le choix que de faire avec...

Moi et mon chum avons un couple d'amis. Elle était enceinte, DPA dans 3 semaines. Elle était suivie par une sage-femme, voulait un accouchement naturel, comme moi, finalement. Elle a, elle aussi, une formation d'accompagnement à la naissance. On avait beaucoup de points communs de ce côté.

Message sur le répondeur hier soir: On est rendu trois appelez-nous, # de tél de l'hôpital. Oh-Oh... Problème. J'espérais que c'était seulement parce qu'elle était 3 semaines en avance et qu'il n'y avait pas de place à la maison de naissance, mais que tout avait bien été.

Je viens de lui parler pendant 40 minutes. Je ne la connais pas tant que ça, c'est surtout mon chum qui est ami du sien. Mais, on a pleuré toutes les deux au téléphone. Au lieu d'entendre de sa bouche les mots: accouchement naturel, bonheur, force, j'ai entendu les mots: haute pression, hôpital, retard de croissance inexpliqué, manque de liquide, déclenchement, coeur qui diminue, césarienne. Son bébé est en néo, branché de partout. Il va bien, en général, mais doit rester sous surveillance. Un jour à la fois, faut pas trop y penser, faut surtout pas trop penser aux "si" qui surgissent de partout.

Si je ne travaille pas trop tard aujourd'hui, on ira voir leur petit bonhomme, montrer à Babe son nouveau copain. J'ai hâte de les voir, de les serrer fort. Pour certaines, ce n'est pas la fin du monde une césarienne, pour d'autres ça l'est. Pour moi, ça l'aurait été. Pour elle, ça l'est aussi et je ne fais pas parti de ceux qui lui diront : Pas grave, t'as un bébé en santé"!! Surtout que ce n'est pas tout à fait le cas!

Elle m'a dit merci pour l'écoute, merci de m'avoir laisser me confier.
Si tu savais comment ça me fait plaisir.
Je reste là pour toi, mon amie, pour vous, mes amis.

samedi, septembre 09, 2006

Babe a le dos large!

Moi et mon homme (surtout lui en fait) sommes un brin sauvages. Même si je suis la pire party animal de la ville de Québec quand je m'y mets, j'aime aussi resté bien peinarde sur mon divan en pyjama de flanelle et bas de laine à manger des chips en écoutant mes DVD de Lance et compte 1. Mon homme, lui, est très casanier. Et bien, depuis que Babe est né, on se rend compte qu'un bébé c'est un prétexte super pour ne plus sortir d'ici.

"Venez-vous souper?
-Peut pas, Babe perce une dent (mensonge)"

"Sors-tu ce soir?
-Peux pas, Babe a le rhume (faux)"

"Voulez-vous venir au chalet en fin de semaine?
-Trop fatigué, Babe dort mal (Même pas vrai)"

Certains doivent penser que c'est vraiment l'enfer un Babe, que ça empêche ses parents de tout faire.
S'ils savaient...

jeudi, septembre 07, 2006

J'en rêve déjà!

Ça a marché. J'ai ma sage-femme! Pas de liste d'attente, rien. Je la rencontre dans deux semaines. Va falloir que je me tape une légère promenade en autobus jusqu'à St-Ro, mais c'est pas grave. J'ai hâte. Je vais accoucher chez moi, entourée de mes affaires, sans BIP-BIP, lumières aggressantes, infirmières tannantes ou odeurs de champ stérile. Je vais pouvoir sortir sur ma galerie si ça me tente, entre 2 contractions. Mon chum va pouvoir me faire cuire une soupe, si j'ai envie de ça. Je vais pouvoir accoucher devant un DVD de Lance et compte si c'est comme ça que je le sens. Je vais pouvoir faire tout ce que je veux et surtout rien de ce que je ne veux pas. J'en rêve déjà. Je m'y vois déjà. Je suis certaine que ce sera le plus beau jour de ma vie.
J'espère qu'elle va être gentille, ma sage-femme.
***

Côté Grande séduction, ça plutôt été une Grande rigolade. Je ne crois pas que mon chum veuille déménager en Gaspésie cette année, mais ce qu'on a ri. Toute ma famille était embarquée dans l'histoire. Je suis très proche de ma famille, coté maternel. On est une vrai gang de fous furieux, alors mon chum en a eu pour son argent. On a fait un voyage super, on s'est amusé, on a mangé comme des cochons. Il a fait un temps splendide. Et mon chum reste ouvert à l'idée de la Gaspésie, mais peut-être pas tout de suite.
***

Sinon, au boulot, c'est le rush total. Je travaille sans cesse, je pourrais facilement remplir 60h/semaines. Je préfère mettre les bouchées doubles pour en faire plus en moins de temps, mais mes soirs et fins de semaines seront pas mal occupés pour les prochaines semaines, en plus des 3 jours/semaines que je fais. Ça me prendrais une garderie à temps plein 4 mois par année finalement, le reste du temps je travaille entre peu et pas. Mais en début de session, c'est trop fou! Et je manque de bénévoles, comme toujours. Alors, je cours, je cours...

jeudi, août 31, 2006

Y a des matins...

Y a des matins où en regardant mon journal, je me dis que je n'ai pas envie de savoir que l'accident n'en était peut-être pas un. Que c'est peut-être un pied volontairement appuyé sur un accélérateur qui a causé l'impact qui fut fatal à un père de famille, de quatre jeunes filles. Ces matins-là, le décaf rentre de travers. Ces matins-là, je me souviens combien c'est difficile d'annoncer à son chum, à sa meilleurs amie que son père s'est suicidé. Je me souviens des regards, du malaise des autres à gérer, des commentaires cons. Et je sais que les mots "Fille du suicidé" restent à jamais, comme étampés dans le front.
Et voir ça à la une des journaux le matin... c'est multiplié par 100 000 le choc. Ça doit être juste trop.

Mesdemoiselles Sauvageau, serrez les dents bien fort pour les prochaines semaines. Quand la poussière sera retombée, vous pourrez panser vos coeurs.

mercredi, août 30, 2006

T'as les chocottes!

Ce matin, j'arrive de réveiller Babe pour partir à la garderie et j'aperçois mon chum qui sort de la salle de bain.

Chum: Il y a une SUUUUPER grosse araignée dans le bain.

Ysa (pas très émue par ce genre de révélation): Ah bon! Ben, tue-la!

Chum: NOOOON! Elle est ben trop grosse!!

Ysa: Ben là, niaise-moi donc à matin!! C'est quoi là? T'as les chocottes? Tu crèves de trouille???

Chum: (silence)

Je dépose Babe en soupirant et me dirige vers la bête. Je dois admettre que s'en est toute une! Pas grosse dans le sens d'avoir de longues pattes, grosses dans le sens d'être nettement au-dessus de son poids santé. Une chunky! Reste que je suis plus grosse qu'elle, alors je l'écrapoutis et la jette dans la toilette.

Je sors de la salle de bain.

Chum: Tu l'as écrasée??

Ysa: Ben, pensais-tu que j'allais la mettre dans un pot Masson et la nourrir??

Ouf, comme je suis brave!

***

Un qui n'a pas les chocottes, c'est Babe. Il m'avait habituée à une petite séance de larmes quand je le déposais à la garderie. Je savais que ce n'était que pour la forme, il riait en-dessous de sa suce en regardant son éducatrice qu'il aime beaucoup, mais il versait quelques larmes, qui s'arrêtait aussitôt qu'il ne me voyait plus. Mais juste assez pour que je me sente vilaine et méchante de le laisser là. Ça marchait très bien: je me sentais vilaine et méchante.

Et bien, ce matin, pas une larmes. Un beau sourire pour son éducatrice, un gros câlin pour moi et on se revoit tout à l'heure. Je suis contente.

mardi, août 29, 2006

Bye-bye soleil

Quoi qu'en dise mon calendrier, et le vôtre aussi, sans doute, l'été fini cette semaine. Je ne comprends pas qu'on puisse penser le contraire. Le 1er septembre, l'été est fini. Je ne suis pas triste, septembre est un doux mois. J'ai passé un bel été avec mon Babe-douceur. Cet été, mon Babe a fait ses premiers pas, il a eu un an, il devient un homme. Cet été je suis devenue enceinte pour la seconde fois. L'été prochain sera beau aussi. J'ai déjà hâte de faire des collà-collà-quatre avec le_tit_pere et nos deux amours (Pour le moment on fait des collà-collà-trois, très agréables!) Je vais être en congé tout l'été et tout l'automne. On aura peut-être trouver une maison pour avoir un vrai chez-nous pour élever nos enfants, avec une cours et des arbres. Et peut-être la mer... qui sait (L'opération Grande séduction aura lieu en fin de semaine).
Alors voilà l'automne qui vient. Dans un mois j'aurai 28 ans. J'ai l'air d'en avoir 19! Ça doit vouloir dire que je vieillis bien!


Bye bye soleil a demain matin
J'organise un pique-nique party
J'ai invité tous les amis
Leur disant que tu y serais aussi

-Welcome Soleil, Jim et Bertrand

vendredi, août 25, 2006

J'en ai une p'tite!

Mes couches de coton sont arrivées ce matin :-))
M'apprêtant à les laver avant usage, j'ai pu constater que ma laveuse est plutôt mini... mes couches y entrent de peine et de misère. Un peu plus et je me mettais debout dedans pour tasser le tout, bien comme il faut. J'ai une vieille laveuse usagée. Ça fait 5 ans qu'elle fait la job comme une neuve. Mais, elle est petite. Et un jour, je m'en achèterai une grande.

***

Dans un autre ordre idée, j'ai redécouvert le site 9 mois et plus que j'aimais bien regarder enceinte de Babe. On y voit l'évolution du foetus en écho 3D et l'évolution de la grossesse semaines après semaines.
Demain, à 8 semaines d'aménorrhée et 6 semaines de grossesse, Babe #2 aura l'air de ça

Joli non?

jeudi, août 24, 2006

Moi, mon nombril

Quand Babe fait dodo, j'aime bien blogger. Mais depuis quelques temps, j'ai beau chercher, rien d'intéressant ne vient, rien d'intelligent non plus. J'ai la switch a off. Je me sens comblée en tous points. J'ai les yeux rivés vers mon joli petit nombril qui bientôt va disparaître, pour faire place à un motton et ensuite devenir piscine après l'accouchement. C'est la seule chose que je n'ai pas aimé dans la maternité, la forme de mon nombril post-partum. Être étiré de la sorte, ça laisse des traces. Mais il a repris ses allures de jeune nombril depuis, jusqu'à la prochaine fois.
Quand je me sens trop heureuse, la terre peut arrêter de tourner, je m'en fous! Je me promène, tête en l'air, sans remarquer la vie qui vit autour de moi. J'oublie instantanément les automobilistes, ma cible favorite, qui essaient de m'écraser. Je leur montre mon majeur et je passe mon chemin, imperturbable. Si tu penses que tu vas anéantir mon bonheur en tentant de me faire voir ton pare-choc de près, tu me connais bien mal. Je ne marche pas, je virevolte. Septembre arrive, l'automne, ma fête, les couleurs chaudes et les foulards de laine. La dernière crème glacée mangée avec une tuque sur la tête. Et tout ça avec la vie qui grouille en moi. La vie qui me laisse à peine deviner sa présence de quelques signes si discrets. Un bedon qui me semble gonflé, une vessie qui n'en fini plus de vouloir être vidée. Mais pas de nausée, pas de douleur, pas de crampe, pas de fatigue. Et un joli nombril, encore, pour quelques temps.

mercredi, août 23, 2006

Une bonne chose de réglée

Salut Ysa,

Wouaw ! Toutes mes félicitations ! Je suis bien contente pour toi.
On va planifier ton remplacement ensemble pour février ou à la date
que tu veux. On s'en reparle en cours de session.
Babe va être content d'avoir un frère ou une soeur !
Ta Boss

mardi, août 22, 2006

Heure de pointe!

Babe a passé sa première journée complète à la garderie hier. La journée à été loongue. Une journée de garderie va comme suit:
6h15: Ysa debout, déjeune se prépare
7h: Ysa réveille Babe, le fait déjeuner, le prépare
7h45: Babe dans l'écharpe, Ysa ramasse son sac, le sac à couche et le sac à lunch qu'elle se met tant bien que mal sur l'épaule, par dessus l'écharpe et on court prendre le bus.
8h: transfert de bus sur le Chemin Ste-Foy
8h30: arrivée à la garderie, Babe pleurniche un peu, Ysa se trouve sans coeur
8h40: Ysa retourne prendre le bus
9h: arrivée à l'université
9h-16h: Ysa travaille
16h: départ de l'université
16h10: arrivée sur le Chemin Sainte-foy pour prendre le bus, heure de pointe est commencée avec le Cégep qui recommence.
16h40: arrivée à la garderie, Babe a passé une belle journée, il est souriant.
16h50: départ de la garderie pour prendre le bus dans le gros trafic sale
17h15: transfert de bus à l'université
17h45: arrivée à la maison, tout le monde a faim et est fatigué. Une chance papa est déjà là et il fait le souper et la vaisselle. Je t'aime chéri!

Donc, je quitte la maison à 7h45 pour revenir à 17h45 et dans tout ça, je ne travaille que de 9h à 16h! Je pourrais presque aller travailler à Rivière-du-Loup et ça me prendrais le même temps, cibole!!!

Et cette semaine, ma belle-mère ne peut pas garder, alors ce sera la même chose mercredi. Je vais mourir je crois! Celles qui font ça 5 jours sur 5, j'hésite à vous dire "bravo" ou "espèces de folles"!!! Je n'y arriverais jamais.

***

Et tant qu'à chialer: Eille le gouvernement, subventionne donc les haltes-garderies. 30$ par jour, c'est cher!!!!

vendredi, août 18, 2006

D'ici 2 semaines...

Je viens de téléphoner à la Maison de naissances Mimosa à St-Romu pour m'inscrire pour un accouchement à domicile avec sage-femme. Je suis toute énervée... même si je n'ai fait que lui donné mon prénom et le nom de jeune fille de ma mère, ou presque! D'ici deux semaines, je saurai si j'ai ma sage-femme d'office ou si je suis sur la liste d'attente. Voilà le pourquoi je suis si énervée: ça se peut que j'ai une sage-femme tout de suite, bing bang, comme ça, sans être sur la liste d'attente. Choueeeette! Je ne sais pas ça dépend de quoi. Peut-être de mon dossier médoc concernant ma 1ère grossesse/accouchement. Si c'est le cas, j'ai bon espoir. J'ai eu une grossesse sans le moindre tracas et un accouchement merveilleux, 100% naturel et je n'ai même pas déchiré (bonjour les détails)! Le rêve!
Alors pensez à moi dans les deux prochaines semaines

jeudi, août 17, 2006

Salut boss. Bye-bye boss.

Salut ma boss,
Juste pour te dire que je suis enceinte. J'arrête de travailler fin février. Organise-toé avec ça.
Ysa

***

Salut ma boss,
Je suis très heureuse d'être de retour au travail. J'en profite pleinement, parce que ça achève. En effet, je suis malencontreusement tomber enceinte au 1er mois d'essai, alors je devrai quitter fin février.
Ça me fait ben d'la peine
Ysa

***

Salut ma boss,
J'espère que tu vas bien. Il faut bien que je prenne finalement mon courage à deux mains et que je te l'annonce, je suis de nouveau enceinte. Je sais, je viens juste de revenir et je comprends les désagréments que cela vous occasionne.
Je m'excuse
Ysa

***

Salut ma boss,
YESSSSS! Je suis enceinte. Je crisse mon camp dans 6 mois pour mon plus grand bonheur. Vous ne devez tout de même pas vous attendre à ce que je sois épanouie dans ces conditions de travail?! J'attendais juste de revenir pour repartir!
Faque que, c'est ça qui est ça
Ysa

***

Salut ma boss,
Il faudra de nouveau songer à former une remplaçante puisque je suis de nouveau enceinte. J'ai déjà contacté mon ancienne remplaçante et elle ne sera sans doute pas disponible cette fois-ci. J'aurais préféré vous annoncer que j'avais déjà une remplaçante qui connaissait le boulot, mais il faudra encore un gros mois de training pour la prochaine, puisque personne ne connais les logiciels sur lesquels je travaille et il faut tout reprendre à zéro. Je sais, je sais, je vous coûte cher... Mais bon, au salaire de misère que je reçois, l'université à sûrement les moyens, hein?!
Ysa

mardi, août 15, 2006

Quelques photos

Je voulais quelque chose de plus santé, mon chum a insisté pour une mousse au chocolat... il a gagné:


La grosse vie sale en Gaspésie:


Les pattes à l'eau:


On s'aime à la folie:

lundi, août 14, 2006

Barrez vos portes, on ne sais jamais...

Non, on ne sait jamais quand un petit Babe de 1 an, totalement en feu!, va décider de partir à courir, de mettre la main sur la poignée, d'ouvrir la porte et de tomber en bas de la maison, sur le trottoir... Tout cela alors que ses deux parents sont dans la même pièce que lui!!! Il court vite le lutin!!!

dimanche, août 13, 2006

Bedon-pâte-à-pain

Une copine à moi me disait l'autre jour qu'un de ses plus beaux souvenirs d'enfance était de se mettre les mains sur le bedon mou de sa mère et de le pétrir comme de la pâte à pain. Sa mère, elle, elle ne devait pas l'aimer tant que ça son bedon mou. Si ça se trouve, elle se trouvait grosse et moche. Mais ce bedon mou-là, c'était la chose la plus douce au monde pour une fillette de 3 ans. Ça change un peu la perception de la chose. Je tacherai de m'en souvenir quand je me trouverai flasque.

***

Et parlant de future flasque, je n'ai pas dit un mot de ma grossesse encore. C'est qu'il n'y a pas grand chose à dire. Tout va super bien. Je suis à peine un peu fatiguée, mini chutes de pressions et petit moment où j'ai l'impression d'avoir fumé deux grammes de hasch. Vraiment pas grand chose comme désagrément. Encore moins pire que la première grossesse qui avait été un vraie charme. Je ferais une bonne mère porteuse! J'ai des grossesse faciles, mon premier accouchement a été le plus beau moment de ma vie, un accouchement tout en douceur, très zen, complètement à mon image, comme je le voulais. J'ai tellement hâte d'accoucher encore. Je serais faite pour en avoir une bonne douzaine!
Je vois mon doc de famille à la fin du mois pour le rendez-vous des 1 an de Babe. Je vais jaser avec lui de bedon en même temps. Je ne veux pas réaccoucher au CHUL, j'hais ça le CHUL. C'est laid et brun et aussi ça pue et les infirmières sont tannantes! Je vais demander à mon doc s'il veut assister à mon accouchement chez-moi. Ce serait le genre de dire oui, mais bon avec les assurances et tout, j'imagine que c'est une aria... Enfin, je vais voir et je vais me mettre sur la liste d'attente pour une sage-femme. J'aimerais beaucoup que ça marche, même si mon chum semble un peu perplexe à l'idée que j'accouche à la maison. Mais, bon, c'est moi qui accouche, alors, c'est moi qui décide. J'ai accepté l'hosto pour le 1er, au cas où, mais là, ça ne me tente pas du tout de revivre l'expérience.

Tranche de dimanche

Ce matin, pendant que moi et Babe dormions encore à poings fermés, mon homme préparait une marmite de sauce à spag.

L'homme idéal n'existe pas, vous dites?

jeudi, août 10, 2006

La fois où je ne rentrerai pas

Mariève m'a fait réaliser hier que cette année, même si je serai à mon poste à l'université, je ne serai pas étudiante. La fébrilité de la rentrée, pas pour moi cette année. Ce sera la 2e année consécutive, mais l'an passé, ça ne compte pas, j'étais en congé de maternité. Cette année, pour la première fois depuis ma maternelle, je vais regarder passer le train sans y être assise. Je n'aurai pas besoin d'aller m'acheter un nouveau morceau de linge pour la rentrée, comme je l'avais toujours fait. Je ne sentirai pas l'odeur de papier et de crayon neuf. Mais je vais assister à tout ça. Je vais voir les petits nouveaux qui ont 10 ans de moins que moi cherchant leurs locaux avec le petit stress d'une nouvelle étape qui commence. Je vais me trouver vieille, c'est sûr! Et je vais les regarder avec envie. Tous ceux qui sont bourrés d'illusions et qui vont s'asseoir à leur table espérant se faire nourrir l'intellect, juste un petit peu. J'envierai ceux qui auront un cours avec Thomas de Koninck, parce que je l'aime. J'envierai ceux qui seront initiés, même si je ne suis jamais allée à une initiation de ma vie. Moi aussi je voudrais aller prendre un pichet ou deux de bière dégueu au Pub, comme dans le temps et marcher 1h pour m'en retourner chez moi parce que j'ai manquer le dernier bus, parce que je ne porte pas de montre. Je ne suis pas allée au Pub depuis le 6 novembre 2004! Je m'en rappelle parce que c'était une fête pour un copain, à qui je parle par courriel, mais que je n'ai pas revu depuis cette date. Ma vie sociale était à l'université, depuis que je n'y suis plus, elle a pris une méchante claque. Je n'avais pas vraiment d'amis à l'université, mais beaucoup de connaissances, de chums de bar, de copains de beuverie. Parce que je virais sur un moyen temps dans ma folle jeunesse. Que ce temps me semble loin aujourd'hui...
Ça fait plus d'un an que je n'ai pas posé mes fesses sur un banc d'école, mais cette rentrée-ci, c'est la premièrement fois que je pourrais y être, mais que je n'y suis pas. Je ne pense pas que je vais être capable de m'en passer bien longtemps de l'école. Parce que j'aime ça. Parce que ça me manque. Parce que, bon!

mercredi, août 09, 2006

Oups...

Mon chum arrive de travailler, un bouquet de fleurs à la main.

Moi: S'tu fait là!

Lui: Ben, ça fait pas 6 ans aujourd'hui qu'on est ensemble?!

Moi (dans ma tête): Calvaire! J'ai encore oublié!

J'oublie chaque année! Il doit commencer à être habitué!

Bon anniversaire à nous, mon amour. Même si j'oublie tout, que je ne fais pas le ménage et que je ne fais jamais ton souper ni ton lavage, j't'aime ben!

Objectif: Grande séduction!

Finies les vacances! Je suis de retour en ville. On a passé du bon temps, même si la température nous a joué des tours! Je ne me suis pas baignée *snif*, mais je me suis trempée les pattes dans la baie, au moins. Il faisait toujours beau le matin, mais monsieur le Babe se couchait pas mal tard, alors pas moyen qu'il se lève avant 11h l'avant-midi!!! Oui, oui, mon Babe se lève aussi tard que ça quand il se couche tard. Bon, ok, je ne chialerai pas trop... mais il reste que, je tourne en rond moi quand je n'ai personne avec qui jouer le matin!!! Donc, avec les grasses matinées de Babe, les nuages avaient le temps d'arriver avant que l'on soit prêts à partir. On retourne en Gaspésie pour la fête du travail, avec mon chum cette fois. Et on a élaboré un plan "Grande séduction"! On commence à regarder les prix des maisons vu le coût totalement exorbitant de notre appart-en-ruine et mon objectif est de convaincre mon chum que s'établir en Gaspésie est l'idée du siècle. Il est ouvert tout de même, alors ça va peut-être marcher... Côté job, pour lui c'est sûr que c'est un bien meilleur salaire en région dans son domaine et les prix des maisons sont au moins la moitié de ce qu'il est à Québec... Juste ça, ce sont des arguments assez convaincants. Avec le prix qu'on paie présentement pour notre appart, on pourrait se payer une hypothèque sur 10 ans sur le bord de la Baie-des-Chaleurs! Moi, je pourrais enseigner la philo au cégep. Et on se lèverait tous les matins la tête dans les arbres et les pieds dans la mer.
On peut vraiment dire non à ça???
Alors on cherche des idées "Grande séduction":
- Tournoi de warhammer sur la plage?
- Poste de radio qui ne passe que du "prog"?
- Trouver des musiciens pour jouer avec lui?
- S'arranger pour qu'il trouve des sushis partout où il va?!

Hum... pas facile!

mercredi, août 02, 2006

Bonne fête!

Un an aujourd'hui... Wow!
Il y a un an, on venait tout juste de faire connaissance. On commençait à s'apprivoiser. À se découvrir. Et depuis ce jour, on s'aime comme des fous.
Mon lutin. Mon géant nain. Ma Crapule qui marche déjà comme un homme. Qui fait des beaux bye-bye en disant "Bobye, bobye", quand je pars. Mon grand bébé colleux qui me sert tellement fort. Mon bébé tout connecté à moi, qui sait, j'en suis sûre, qu'il y a un nano-Babe dans mon ventre et qui s'y colle tendrement la tête.
Je t'aime

lundi, juillet 31, 2006

Petits bonheurs (et grands!)

Bon, c'est fait là. Je me crois. Je le crois. Je suis vraiment enceinte! Je suis la joie faite femme, le bonheur incarné. Y a d'la vie dans mon moi-même. À moi toute seule, je suis deux. Je marche sur la rue en je dis "Salut" aux gens que je rencontre. Moi, Ysa-la-pas-sociable-pour-deux-cennes! Ça doit être ça le bonheur!
***

Je suis allée rencontrer ma vendeuse de couches de coton ce matin. Je suis très emballée. Ça l'air tellement simple! C'est la marque Alicot, produit québécois en plus. C'est un bon montant, mais bon, ça va être rapidement amortis, au bout du compte. Je vais commander cette semaine. Du coton pour les mini fouf de Babe, Yeah!
***

Ma maman s'en vient, d'une minute à l'autre. J'ai hâte! Elle vient pour la fête de Babe et après on s'en retourne en Gaspésie avec elle. Donc, je me déblogue jusqu'à la semaine prochaine. Il devrait faire beau. Il faut absolument que je trempe Babe dans la Baie-des-Chaleurs. Et moi donc! J'ai du mal à passer l'hiver si je n'ai pas ma petite saucette annuelle. Quand j'y suis allée, début août, il faisait un froid de canard! Alors je nous souhaite la plus belle des fins de semaine au rythme du blues

samedi, juillet 29, 2006

11h11 ou les hormones dans l'tapis!

Il y a 3 ans, en juillet 2003, probablement vers le 25, en tout cas, dans ces jours-ci, j'arrêtais de prendre la pilule. Je voulais un bébé depuis longtemps. J'avais réussi à convaincre le chum qu'être aux études n'était pas un inconvénient, au contraire, on aurait bien plus de temps libre. Je le voulais tellement ce bébé là. Mais, j'ai attendu, un mois, puis trois, puis six. Après un an, je n'y croyais plus. Finalement, en novembre, 16 mois plus tard, je ne le savais pas encore, mais j'étais enceinte. Un vendredi soir, 3 décembre, je fume tranquillement une cigarette, comme si c'était la dernière et je vais m'acheter un test de grossesse. Positif! Je ne m'attendais pas à ça. Ni mon chum. On n'en revient pas. C'est vrai de vrai. On va être parents! Le 2 août 2005, il y aura un an de ça mercredi, je mettais au monde ma merveille, mon amour, mon petit Babe à nous tout seul et à personne d'autre et je goûtais enfin au véritable bonheur.
Mon gros Babe était allaité depuis sa naissance. Et puis, juste avant ses 10 mois: terminé! Il ne voulait plus. J'en ai parlé à une amie, de la peine que ça me faisait et elle savait qu'on commençait à penser à Babe #2. Elle m'a dit: "Tu penses pas qu'il le sent Babe. Qu'il laisse le sein pour faire la place à un autre". Bof. Mais ça me consolait d'y penser, de me dire que si je n'allaitais plus, j'allais recommencer à ovuler.
Et puis, il y a deux semaines, je l'avais déjà écris ici, j'ai fait l'amour à 11h11 et j'ai fait un voeu.
Et après, j'ai eu mal au ventre.
Et j'ai pleuré en écoutant Ramdam.
Et je me suis posée 1000 questions.

Et hier, j'ai pissé sur un bout de plastique et j'ai vu ceci:


C'est tellement pâle, tellement irréel. Moi et mon chum, on pense que c'est les Insolences d'une caméra ou quelque chose comme ça. Ça marché du 1er coup! Première ovulation après allaitement. Contrairement à la première fois, je ne me mettais pas de pression. Ce n'étais pas grave si ça ne marchait pas tout de suite. J'étais comblée avec mon Babe. Ah! Pas de règles pour encore un grand bout! Yes!!! Je vais refaire un autre test un peu plus tard, mercredi, je pense. Le jour de la fête de mon grand. Parce que c'est tellement tôt, tellement fragile. Pour Babe, la ligne était tellement foncée, tellement là. Et celle-ci qui fait tenir la vie à un fil on dirait.

Je ne savais pas si je devais en parler tout de suite. On va attendre quelques jours avant de le dire à nos familles, question qu'on y croit nous-mêmes avant de le dire à d'autres.

Pour le moment, chuttt. C'est un secret. C'est juste entre vous et moi!

vendredi, juillet 28, 2006

Les rêveries de la promeneuse de poussette

Lors de mes longues marches avec Babe, je réfléchis. Quand je marche en général, je réfléchis. Des réflexions très profondes comme vous pourrez le constater. Je rigole aussi quand je marche. Parce que je marche dans mon coin, quartier St-Sauveur/St-Roch et que dans mon coin, il y a des gens bizarres.
Alors réflexions du jour:

Dialogue intérieur

Promenade sur le Boulevard Charest qui est TOUJOURS en construction.

Moi: coudonc, c'est tout le temps en construction ce boulevard-là!

Moi: Mets-en!

Moi: Coudonc, je vois le chantier, mais il n'y a pas un chat qui travaille! Ben, c'est ça, bloquez les rues, pis travaillez pas gang de col de bleus de crotte! Ça travaille jamais, pas pour rien que c'est toujours en construction...

Moi: Euh, c'est parce que c'est les vacances de la construction... calme-toi un peu madame hormones!

Moi: Oups...

***

Tacos

Quand je passe devant un resto mexicain et que je vois des Mexicains y manger, j'ai toujours l'impression que c'est bon. Tsé, des vrais Mexicains iraient pas manger là si ça ne goûtait pas le vrai mexicain!
À moins que ce ne soit les propriétaires!

***

P'tit change

Quand je me promène et que quelqu'un me quête du p'tit change, je dis toujours: "J'en ai pas. Désolé". Et bien, je ne suis même pas désolé pour vrai! Non, mais c'est pas comme si je faisais exprès! J'ai jamais une cenne dans mes poches.
La prochaine fois, je ne dirai pas que je suis désolé. Je n'aime pas mentir.

***

Dipuquoi?

Me dirigeant vers Saint-Vallier, j'ai rencontré une dame qui me faisait un peu pitié. Elle devait avoir 70 ans et me racontait qu'elle n'avait jamais pu avoir d'enfant et qu'en plus elle n'avait plus ses parents. Pour être honnête, je m'en fiche, mais elle faisait pitié quand même! Et là, elle me dit:

Madame: Ma nièce, elle a eu un bébé.

Moi: Ah! Bravo!

Madame: Elle a eu une dipurale, tsé quand le bébé veut pas sortir.

Moi: (Ne voyant vraiment pas de quoi elle parle) Ah! Le mien, il voulait sortir alors je n'ai pas du avoir ça!?!

Madame: Tsé là, une dipurale, une piqûre dans la colonne vertébrale! Il parait que ça fait ben mal

Moi: (Me mordant l'intérieur des joues parce que je ne voulait pas trop rire, comprenant enfin de quoi elle parlait) Ah! ça fait peut-être mal, j'en sais rien, j'en ai pas eu de ça moi, une dipurale!

***

Nous on est dans le ven-en-ent

Discussion d'épicerie

Madame de 60 ans: Heille, est belle ta fille

Moi: Merci, c'est un gars!

Madame de 60 ans: Comment il s'appelle

Moi: Babe

Madame de 60 ans: Ah ouin, j'ai un cousin qui s'appelle de même, c'est la mode faut croire.

Moi (dans ma tête): Euh, ya quel âge ton cousin? 54 ans? C'est sûr qu'on peut parler d'une grosse mode ici! Nous autres, on est comme ça, on a choisit le nom de Babe parce que c'était à la mode. Regardez-nous l'air, on a tu l'air juste un peu à la mode à ton goût madame!

Moi (pas dans ma tête): Euh, héhé, ouin

Un p'tit peu d'mon chum

Mon chum, il a des idées étranges parfois. Il pense bizarre! Hier, il voulait absolument que j'écoute le dernier épisode de "Destination Norouest", je n'avais rien d'autre à faire, alors je me suis assise à reculons devant ce bon programme que je ne connaissais pas. Mon chum avait découvert ça la semaine passée et il trouvait ça ben-ben-ben l'fun.
Générique du début: Plein de jeunes hommes barbus et ayant l'air un tantinet crottés (ce show, c'est "l'aventure de neuf jeunes ayant entrepris un voyage entre Lachine et Winnipeg à bord d'un canot d'écorce pour revivre le périple des Voyageurs sur la route des fourrures"). Je trouve que ça commence bien, parce que moi les barbus, ça me plaît! À plus forte raison quand ils ont l'air crottés!
Un de ces forts jolis barbus s'appelle Renaud.

Moi: Ah! Renaud, c'est beau ce nom-là! *soupir*

Chum: Oui, pas pire

Moi: Comment ça pas pire? Tu trouvais ça laid ce nom-là je te signale. Tu n'as jamais voulu qu'on appelle Babe comme ça!!

Chum: Ben, c'est pas un beau nom pour un 1er bébé.

Moi: Hein? Pour un 1er c'est laid, mais pour notre prochain, tu voudrais qu'on l'appelle Renaud??

Chum: Ah! Toute façon, notre 2e, ça va être une fille.

Fin de la discussion.

Et bien! Il y a des noms qui sont beaux pour un aîné et d'autres qui sont juste beaux pour les suivants... j'aurais pas cru ça!

***

Personne ne me croit quand je dis qu'il est bizarre mon chum. Pourtant, c'est vrai! Il est un peu timide mon chum. Ou plutôt réservé. Quand on est en public, il a l'air d'un ange. Calme. Tranquille. Je pense qu'il n'y a que moi qui sait ce qui se cache sous cette barbe de pince-sans-rire (NDLTM: J'avais ici fait une faute et écrit pine-sans-rire, je m'en suis rendue compte avant de poster mais je trouvais ça trop drôle pour ne pas le souligner! Une trapue-pine-sans-rire! Que je ris, que je ris). Mon chum, il fait tout le temps des jokes niaiseuses et moi je les ris chaque fois. Comme une vraie folle. Il ne veut toujours pas chatouiller ma mère quand il la voit par contre. Même si ça fait 2 ans que je lui demande de le faire. Peut-être que ça va venir. Mon chum, il rit aussi de choses qui ne sont pas drôles. Dans le film qu'ils ont tiré de "Las Végas Parano" de Thompson, un moment donné Jonnhy Depp est fâché contre je ne sais trop quoi et il dit: "Enflure démoniaque". Ça c'est le genre de choses desquelles mon chum ne se remet pas. Il peut faire rewind 12 fois pendant qu'on écoute un film pour réentendre une réplique comme ça. Et il rit, il rit. Je veux dire, c'est pas si drôle que ça quand même!
Si jamais vous rencontrez mon chum et que vous pensez qu'il est sérieux, moi, je vous dis que vous avez tort.
EDIT: Tenez, il a l'air de ça mon chum... ça lui ressemble comme deux gouttes d'eau!

jeudi, juillet 27, 2006

Ça c'est moi

Trouvé sur le site d'Eve, j'ai trouvé ça rigolo! Et moi, j'ai réussi à me mettre des taches de rousseur et des lunettes en même temps. Voilà de quoi j'ai l'air! Je trouve que mon menton de Roy Dupuis est particulièrement ressemblant!

Des jours comme ça...

La plupart du temps, j’aime ma vie. J’aime la mère que je suis, la blonde que je suis, la femme que je suis devenue. La plupart du temps je m’émerveille de tout et de rien. Je ris de tout et de moi en particulier.

Mais il y a de ces journées où je ne me trouve pas assez intelligente, pas assez cultivée, pas assez bonne maman, pas assez bonne blonde, pas assez bonne cuisinière, pas assez jolie, pas assez mince, pas assez riche. Des jours où je me dis que je devrais lâcher ma job et aller porter des CV pour enseigner au Cégep. Les comm. ou la politique ou la philo. Où je regrette d’avoir lâché le journalisme, car malgré les problèmes moraux occasionnés par le fait de contribuer à remplir les poches de Quebecor, j’aimais ça. J’étais fière de réussir à créer mon petit bout de liberté malgré les contraintes. Parce que j’étais la seule à ne pas coucher avec tout le monde dans la boite pour faire la Une. Parce que j’avais toute la prétention de mes 19 ans. Ces jours-là, je braille en écoutant Ramdam, quand Manolo n’est pas gentil avec M. Mongeau! Je pleure quand mon chum me dit qu’il aime. Et aussi quand il ne me le dit pas. Ces jours-là, je vois la job qui m’attend en septembre comme impossible à faire. Je pense que je n’y arriverai pas. Je vois mes dettes comme un obstacle insurmontable. Mon chum, il dit que je fais du Ti-Lulu! Tu-Lulu étant feu mon illustre et bipolaire-non-soigné de papa. J’HAIS ça quand mon chum il me dit ça! Parce qu’il ne le connaît même pas mon père, parce qu’il l’a vu juste 3 fois mais principalement, parce que c’est vrai : Je fais du Ti-Lulu! Je ne sais pas si vous connaissez la toune de Fred Fortin « Que je t’étranglerai ». Ça dit dans cette toune : « Si t’avais connu mon père, tu m’apprécierais sûrement». Mon chum ça le fait rire parce qu’il trouve que ça s’appliquerait bien à moi.
***

Maudites hormones!!

***
Je viens de faire un test de grossesse parce que le dernier, il était en spécial. Tsé, je ne suis pas le genre de fille à faire confiance à un test de grossesse en spécial! Et là, et bien, c’est pire! Parce que je PENSE que je ne suis pas enceinte! Penser comme dans : ne pas être sûre! Parce que c’est le genre de test qu’on voit un peu le + qui devrait apparaître. On le voit comme à travers, mais pas vraiment pour vrai. Juste pour nous mélanger comme il faut.

Comment on gage que je fais un autre test avant la fin de la semaine! Ça va juste faire trois en une semaine. Les nerfs, la tite mère!!!

***
Et aussi quand Blogger marche tout croche et que je ne suis pas capable d’écrire un commentaire, ou de corriger un « p » surnuméraire, j’aime pas ça.