mardi, décembre 13, 2005

Une naissance et un enterrement

Samedi après-midi, alors qu’on venait d’assister aux funérailles du grand-père de mon homme, je reçois un téléphone chez ma belle-mère… assez inhabituel que qui que ce soit m’appelle là! C’était ma grande copine qui m’annonçait qu’elle venait d’avoir son bébé. Un garçon. Un copain pour Marius. J’étais tellement contente, j’en pleurais presque. Et ça s’est super bien passé. Elle qui avait si peur de l’accouchement quand elle est tombée enceinte et qui me disait vouloir la péridurale à la première contraction pour être sûre de ne pas avoir mal… Et ben, elle a accouché naturellement! J’ai réussi à la convaincre qu’elle était capable de se passer de péridurale, je suis pas mal fière de mon lobbying… héhé!! J’ai tellement hâte d’aller la voir. Je vais trouver Marius immense à côté de son nouveau-né. Vivement que les beaux-parents nous prêtent leur voiture pour qu’on puisse aller se gâter avec un tout mini-mini. Je pense que mon chum a encore plus hâte que moi. Il s’est découvert une passion, qui l’eût cru!, pour les bébés et s’ennuie du temps où Marius était tout mini, tout mou.

1 commentaire:

tigrou a dit...

c'est vrai qu'ils ne restent pas longtemps mous et tout fragiles, nos petits anges..
Il grandit en beauté ton Babe, je suis contente d'avoir découvert ton blog...!