jeudi, décembre 15, 2005

Ouste la musique en anglais

Lu dans Le Devoir de ce matin

L'éditeur Michel Brûlé ouvre un bar sans musique en anglais
Stéphane Baillargeon
Édition du jeudi 15 décembre 2005

Après les brûlots payants, l'éditeur nationaliste Michel Brûlé mise maintenant sur un bar sans fumée et, surtout, sans musique de langue anglaise. Le fondateur de la maison Les Intouchables, également propriétaire de Lanctôt éditeur, a officiellement inauguré le bar Planète libre hier soir, au 812 de la rue Rachel Est, à Montréal. Il affirme y avoir injecté des centaines de milliers de dollars.

«J'offre un endroit confortable avec des prises de positions politiques», a dit l'éditeur interviewé par téléphone quelques heures avant l'ouverture. «Premièrement, c'est un bar non-fumeurs. Deuxièmement, la musique ne sera pas anglaise. Ce n'est pas parce que j'haïs cette musique mais parce qu'elle est partout. Il y aura plutôt des soirées russes, allemandes, italiennes, hispanophones ou lusophones, avec toujours entre 30 et 40 % de musiques en français.»

Le carton d'invitation à l'inauguration accuse carrément les «Anglais, Étasuniens [sic] ou autres» de ne s'intéresser qu'à leur culture et de passer leur temps à «regarder leur nombril». M. Brûlé en a remis en entrevue, égratignant au passage des monuments de la culture pop.

«Voir que les gens sont prêts à payer 2500 $ à des revendeurs de billets pour aller voir U2, ça ne me rentre pas dans la tête», a dit l'éditeur, qui se décrit comme un souverainiste et affirme parler couramment huit langues, dont l'anglais, le russe et le bulgare. «Quand j'entends les gens me dire que John Lennon est un intellectuel... C'est tellement galvaudé. "Champs de fraises pour toujours" [Strawberry Fields Forever] ou "Je suis le morse» [I Am the Walrus] : c'est ça, les textes intellectuels de John Lennon ? On se fait inonder d'une musique qu'on ne comprend pas et, quand on s'arrête aux mots, on se rend compte qu'ils sont pathétiques.»

Le refus de la consommation de tabac dans le nouvel estaminet est expliqué par une volonté de «faire un pied de nez aux magnats de l'industrie du tabac, qui ont aussi des intérêts dans les industries pétrolières et militaires et dans la malbouffe». De toute manière, à compter du 31 mai 2006, il sera tout simplement interdit de fumer dans tous les bars et restaurants du Québec.


***

Tout ce que j'ai a dire c'est: ENFIN! Vivement que quelqu'un fasse la même chose à Québec. Moi, j'hais ça la musique en anglais!!!

2 commentaires:

Marie-Lune a dit...

Je ne suis pas d'accord avec ce qu'il dit de John Lennon...Il n'a surement aps écouté tout ses textes pour dire ça...

pour le bar sans fumer, je suis d'accord, enfin un espace pour les non-fumeur!!

Pour la musique aussi, c'est bien, ça nous permettra de connaitre un autre style musical...

Ysa_la_tite_mere a dit...

Malgré que je ne sois pas du tout un fan, je trouve qu'il y va un peu fort avec Lennon moi aussi... Surtout qu'il y a du monde qui écoute des tounes en français qui ne sont pas beaucoup plus songées que "Je suis le morse"... je ne nommerai pas de noms... tous les goûts sont dans la nature après tout. Mais, disons que les Denis Drolet ont pas mal résumé ma pensée sur la question à Tout le monde en parle... "Voici venu le temps des cathédrâles", ça n'a pas ben ben plus de sens que "Je donne un diplôme de raison à la rue"... enfin... autre débat!!
Pour en revenir au texte, c'est vrai que les bars, pas tous, mais presque, nous font toujours jouer les mêmes platitudes toujours en anglais et c'est bien dommage. La culture québécoise est tellement riche quand on creuse un peu, il y a tellement de jeunes artistes avec un talent incroyable (voir http://www.bandeapart.fm/ qui en fait la promotion)... Les bars autant que les radio devraient pousser un peu plus sur ces artistes plutôt que de nous enfoncer toujours plus creux cette saleté de culture américaine en travers de la gorge!

**Bon, les nerfs Ysa... prends une tite gorgée de café et ça va passer**

J'ai tendance a m'emballer quand il est question de culture québécoise et je n'avais pas eu le temps de donner mon opinion sur la question quand j'ai fait le post, alors la voilà ;-)