samedi, décembre 03, 2005

Il y a un an...

Il y a un an aujourd’hui, à ma plus grande surprise, je voyais deux jolies petites lignes roses sur un petit bout de plastique. Je n’y croyais pas… j’étais enfin enceinte, après tout ce temps. N’étant pas un bon exemple de ténacité, contrairement à Maurice Richard (voir le livre pour enfant…), j’avais abandonné l’idée, j’étais certaine que je ne serais jamais maman. Mais voilà que ma vie venait, en une seconde, de changer. Finie la vie de bâton de chaise, exit les paquet de cigarettes, à la prochaine la caisse de bières… maintenant, je suis une maman en devenir. Come on le lait, le brocoli et les choux de Bruxelles… Je suis contre la sur-vitaminisation imposée aux femmes enceintes. Je n’en veux pas de Materna ou d’acide folique (acide folique, qui, soit dit en passant se retrouve absolument dans tout ce qu’on mange… alors les avantages, c’est surtout les compagnies qui les vendent qui les ont… enfin, autre débat!). Mais, il faut que je mange bien, alors je m’y mets sérieusement. À partir du 3 décembre 2004, je peux affirmer que je suis heureuse. Finalement. Et, je le suis chaque jour davantage depuis. Hier, le gros Babe a eu quatre mois. Il est beau, il est rond, il est enjoué. Comme je l’aime. Je ne le lâche pas d’une semelle, craignant que si je cesse de lui parler 5 minutes, il va manquer de stimulation!
Ma grossesse a été formidable, j’étais bien, j’étais belle, je n’avais jamais été aussi en forme de ma vie. J’ai nagé 1 km, deux fois par semaine jusqu’à mon accouchement, en plus de marcher, de faire du yoga. J’étais aussi bien dans mon corps que dans ma tête, alors quand, le 1er août, Babe a amorcé sa descente, j’étais prête et heureuse. Mon accouchement aussi a été formidable. Wow! Quel grand moment, quelle force en moi et quel bonheur d’avoir une petite crapule collante et grouillante sur le bedon!
Et ma vie avec le gros Babe! Jamais j’aurais imaginé avoir tant d’amour a donné! Je l’aime encore plus chaque jour. Je suis vraiment à ma place, ici avec mon bébé d’amour. Je suis la maman la plus heureuse du monde.
Et tout ça a commencé avec deux jolies petites lignes roses…

Accessoirement, ça fait 1 an que je n’ai pas touché une cigarette, 53 semaines que je n’ai pas abusé de l’alcool, 13 mois que je n’ai pas eu de règles, 5 mois que je n’ai pas avancé ma maîtrise (j’ai d’ailleurs reçu une lettre de la faculté m’encourageant fortement à me grouiller le cul avant de me faire crisser dehors!! Je ne savais pas c’était quoi la limite de temps… là, je le sais!!)

Aucun commentaire: